En ce moment
 

Foudroyée en 12 minutes, la Juventus est éliminée de la Ligue des Champions sans comprendre ce qu'il lui arrivait

 
juventus, Villarreal
 

Dernière soirée des huitièmes de finale de la Ligue des champions. La Juventus et Villarreal vont tenter de se départager tandis que Chelsea va essayer de finir le boulot contre Lille. Le match de la Juventus est à suivre en direct sur Club RTL (dès 20h10) et un grand résumé vous attend en fin de soirée pour ne rien rater du match de Chelsea.

> Regardez le match en direct vidéo

Voici toutes les équipes qualifiées pour les quarts de finale : Atlético, Bayern Munich, Benfica, Liverpool, Manchester City, Real Madrid, Villarreal et Chelsea.

Le tirage au sort des quarts de finale a lieu ce vendredi 18 mars. Il n’y a plus de restriction géographique, toutes les équipes peuvent s’affronter (au contraire des 8e de finale où des équipes d’un même pays ne pouvaient pas tomber l’une contre l’autre).

Les quarts de finale se dérouleront en avril. Les matchs aller les 5 et 6 tandis que les matchs retours seront joués les 12 et 13 avril.

Les demi-finales aller auront lieu les 26 et 27 avril et les 3 et 4 mai pour les matchs retour. La finale se tiendra le samedi 28 mai à 21h au Stade de France et non pas à Saint-Pétersbourg comme initialement prévu à cause de la guerre menée par la Russie

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

Le match

C'est terminé ! Quel scénario de folie. La Juventus s'est effondrée en fin de match et a été punie de ne pas avoir converti ses occasions en première période.

90': BUUUT ! Il se passe un truc de dingue. Nouveau penalty pour Villarreal. Converti par Danjuma, c'est 0-3 et c'est absolument pas mérité sur l'ensemble du match. C'est incroyable.

85': BUUUT ! C'est fou ! Villarreal marque encore ! Les Espagnols ont cadré deux frappes, dont le penalty, et ça fait deux buts ! 

79': Dans la foulée, Paulo Dybala remplace Rugani, qui venait de concéder le penalty.

78': BUUUT ! C'est dingue, Moreno qui vient de rentrer convertit son penalty malgré que Szczesny soit parti du bon côté. Villarreal mène au score ça tient du miracle.

76': Pénalty pour Villarreal !

74': Désolé à tous mais franchement on a rien à se mettre sous la dent. Il y a de l'envie mais pas d'idée. C'est très plat. Creux. Vide. Maladroit. Comme vous préférez.

73': Nouveau changement espagnol, Lo Celso cède sa place à Gerard Moreno.

65': Villarreal injecte du sang neuf en faisant sortir Pino et Trigeros. Chukwueze et Coquelin les remplacent. 

60': La Juve en veut. Les joueurs de Massimiliano Allegri tentent de loin, tentent des combinaisons mais n'y arrivent pas pour le moment. très bon travail défensif de Villarreal mais les Espagnols doivent pouvoir sortir pour marquer s'ils veulent se qualifier.

55': Je vous rappelle qu'un des débats d'avant match concernait l'avenir de Romelu Lukaku. Doit-il rester ou pas à Chelsea (où il ne joue pas beaucoup) en vue de la Coupe du monde ? Nos consultants ont répondu à cette question.

51': Visiblement, on a gardé la même recette en 2e mi-temps. Les deux équipes essayent, font des passes mais n'arrivent pas à se montrer dangereuses.

46': C'est reparti à Turin. Pas de changements dans les 22 joueurs par contre on espère un changement d'approche pour avoir un peu plus de spectacle.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

45': Bon, c'est déjà la mi-temps... Première période qui a pris du temps à se lancer et qui était ensuite plus agréable à suivre. La Juventus a obtenu les plus grosses occasions mais n'a pas su concrétiser. La seconde période peut avoir plusieurs visages en fonction de si les équipes veulent éviter les prolongations ou pas. 

34': Oooh l'occasion ! Vlahovic (encore lui) vient pousser le ballon mais Rulli était bien placé et s'empare du ballon. Villarreal repart mais la Juve ne parvient pas à mettre ce ballon au fond, attention à ne pas trop gaspiller pour éviter de se faire punir.

BELGAIMAGE-189146297

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

33': Faute sur Cuadrado à 35 mètres. Le coup-franc est donné en tenant une combinaison qui ne fonctionne pas mais la Juve obtient malgré tout un corner. 

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

27': Corner pour la Vieille Dame qui n'en profite pas. Le rythme et l'intensité montent en puissance mais les occasions franches manquent toujours à l'appel.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

23': Belle frappe de Lo Celso qui ne passe pas loin de la cage de Szczesny mais ce n'est pas cadré. Le match commence à s'emballer !

21': Ça se rapproche pour la Juventus. Un boulet de canon de Vlahovic repris dans le rectangle rebondit sur la transversale. Rulli était battu à plate couture. 

19': Première vraie frappe de Vlahovic, bien cadrée mais écartée comme il le faut par Rulli. Le match continue de se dérouler tranquillement, les deux équipes ne veulent pas prendre de risque.

13': Quel cafouillage dans la surface de Villarreal ! La Juve a encore eu une grosse occasion mais tant les défenseurs que le gardien et que les attaquants se sont pris les pieds dans le tapis. Le ballon est finalement dégagé.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

10': Première grosse occasion du match ! La juve est passée à deux doigts d'ouvrir le score via Morata qui envoie une tête à bout portant mais Rulli, le gardien espagnol, sort la balle d'un excellent réflexe.

8': On ne va pas faire un 'minute par minute' parce que c'est vraiment pas très glorieux comme animation de jeu. Le gardien espagnol vient de se faire siffler parce qu'il a pris 15 secondes à faire une passe. Ses coéquipiers ne bougaient paspour venir l'aider.

3': Début de match tranquille des deux équipes qui s'observent quelques peu, ça joue aux passes sans faire de grands efforts pour enflammer le match dès le début.

0': C'est parti à Turin ! Les deux équipes sont totalement à égalité, il reste 90 minutes pour se qualifier en quart de finale.

Bonsoir tout le monde, j'espère que vous êtes bien installés pour ce match sui s'annonce palpitant ! Et si vous êtes coincés à un anniversaire ou un mariage pas de panique, on va vous faire vivre cette rencontre du mieux possible. Vous regardez notre live de temps en temps sous la table et le tour est joué.

Avant match

Les compositions des deux équipes sont connues. Giorgio Chiellini et Paulo Dybala, de retour de blessure, débuteront sur le banc. Comme prévu, le défenseur central italien (mollet) et le meneur argentin (cuisse) ont réintégré le groupe après plusieurs semaines d'absence mais ne seront que de possibles renforts en cours de rencontre pour Massimiliano Allegri, par ailleurs privé de Leonardo Bonucci et Alex Sandro ou des blessés au long cours Weston McKennie et Federico Chiesa. 

En l'absence de Dybala, Allegri a par ailleurs construit un 4-4-2 avec Juan Cuadrado dans le couloir droit et le duo Alvaro Morata-Dusan Vlahovic en pointe.

Du côté de Villarreal, Unai Emery n'a pas aligné l'attaquant Gerard Moreno (mollet), absent depuis quelques semaines et lui aussi sur le banc.

Parmi les autres incertains avant le match, Raul Albiol tient lui sa place en défense centrale, au contraire du latéral Juan Foyth, remplacé sur le flanc droit par Serge Aurier.

Villarreal : Rulli, Aurier, Albiol, Torres, Estupinan, Pino, Capoue, Parejo, Trogeros, Lo Celso et Danjuma

Juventus : Szczensny, De Sciglio, De Light, Danilo, Rugani, Arthur, Cuadrado, Rabiot, Locatelli, Vlahovic et Morata

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

La Juventus doit avoir "l'ambition" de viser la finale de Ligue des champions, a assuré son entraîneur Massimiliano Allegri, qui était sur le banc lors de deux dernières finales jouées par les Bianconeri (2015 et 2017), mardi à la veille du huitième de finale retour contre Villarreal.

Son homologue espagnol Unai Emery estime que son équipe fera tout pour montrer "qu'elle mérite sa place", après le nul de l'aller (1-1).

Hier, les deux hommes se sont exprimés en conférences de presse. Voici les morceaux les plus intéressants.

"Moment décisif"

Massimiliano Allegri, entraîneur de la Juventus: "On est dans un bon moment, au moment décisif de la saison. En mars se décident beaucoup de choses pour le championnat, la Ligue des champions, la Coupe d'Italie... Mars, c'est le moment de s'amuser, mais le ballon devient plus petit et plus lourd. Demain, c'est une finale à jouer à la maison. Vu que les buts marqués à l'extérieur ne comptent plus double, il devra y avoir un vainqueur, que ce soit au bout de 90 minutes, 120 ou des tirs au but. La Juventus en finale ? Je ne sais pas si cette équipe a les qualités pour y arriver. Mais elle doit avoir l'ambition d'y aller. Il faut toujours avoir l'objectif maximum en tête. Si on est bons, si on a de la chance..."

Lo Celso, milieu argentin de Villarreal: "Nous savons que ces matches se jouent sur les détails. Il faudra jouer avec beaucoup de tranquillité et de patience. Il faudra de la personnalité. La Juve est une grande équipe mais on a gagné le respect en remportant la Ligue Europa."

Juventus "granitique"

Manuel Locatelli, milieu de la Juventus: "Une des clés sera notre attitude. Il faut rester affamés et faire un match intelligent."

Massimiliano Allegri: "On est devenu un groupe granitique (quinze matches sans défaite en Serie A, ndlr), mais on n'a encore rien fait. Faisons un pas à la fois. L'équipe est en train de trouver un équilibre important, il faut surtout le maintenir. Le match Real-PSG (3-1) enseigne une chose: que la gestion d'un match peut t'échapper en un instant. Il faut savoir réagir à l'imprévu."

Unai Emery, entraîneur de Villarreal: "On sait ce que représente la Juventus. A l'aller, nous avons pu revenir mais ils restent favoris. Mais nous voulons être protagonistes de ce match et montrer que nous méritons notre place."

Villarreal "expert"

Unai Emery: "Ca va être un match différent de l'aller. L'une de nos armes va être la défense, nous devons défendre très serrés, et une partie du jeu défensif sera de tenir le ballon pour éviter qu'ils ne le fassent."

Massimiliano Allegri: "Villarreal est une équipe experte avec un grand entraîneur, qui a gagné plusieurs Ligue Europa, une équipe très physique. A l'aller, quand ils semblaient être sortis du match, on a commis une erreur et ils sont revenus. Il faut faire un match sérieux et avoir un grand respect pour l'adversaire, être présomptueux ne t'amène nulle part."


 

Vos commentaires