En ce moment
 

Pep Guardiola craint Lionel Messi: "Je ne peux pas dire ce qu'il va faire"

Pep Guardiola craint Lionel Messi:
©IMAGE BELGA
 
 

L'entraîneur de Manchester City Pep Guardiola s'est dit mardi "heureux" que Messi, qu'il a bien connu à Barcelone, soit "encore à son niveau", jugeant "difficile de limiter son influence", à la veille du choc de C1 entre son club et le Paris SG.

Mission qualification 

Guardiola: (sur la qualification pour les 8es) "C'est différent de l'époque à laquelle j'étais à Barcelone: j'ai l'impression que c'est de plus en plus dur, chaque saison, de se qualifier pour les 8es de finale."

Ilkay Gündogan (milieu de Manchester City): "C'est la Ligue des champions, on veut jouer les meilleurs joueurs et les meilleures équipes du monde. Le PSG appartient à cette catégorie. Ca sera un grand match pour nous, et une grande joie. C'est ce qui nous attend dans la suite de la compétition. C'est intéressant de voir comment on réagit face à ce genre d'équipes."

Sur Pochettino 

Guardiola: (sur Mauricio Pochettino, l'entraîneur du Paris SG) "Les entraîneurs progressent à chaque saison. Je suis convaincu que c'est un excellent entraîneur. On peut devenir un +top manager+ sans gagner un titre. Ceux qui remportent les titres ont la chance d'être dans les meilleurs clubs. Ce n'est pas du tout la même chose d'affronter le Tottenham de Pochettino ou le PSG de Pochettino. Les pays, les joueurs, les états de forme sont différents. Même d'une année à l'autre, la même équipe avec le même entraîneur, ça peut être très différent."

Gündogan: "Le plus difficile, pour les deux entraîneurs, c'est qu'ils se connaissent très bien. Malheureusement, il nous a battus lors du dernier match (à l'aller, 2-0) et dans d'autres matches importants (avec Tottenham). Ce n'est pas totalement un avantage pour nous. Mais dans le football moderne, toutes les équipes se connaissent très bien. Il n'y a pas beaucoup de place pour la surprise."

Guardiola "heureux" de voir Messi "à son niveau" 

Guardiola: (sur Lionel Messi) "C'est tellement difficile de limiter son influence... Quand il a le ballon, lui-même ne sait pas ce qu'il va en faire. Je ne peux pas dire aux joueurs ce qu'il va faire. Cela peut aussi arriver avec Mbappé, Neymar ou Di Maria. Chacun de ces joueurs peut être une star dans n'importe quelle équipe du monde, et ils sont tous les quatre dans la même équipe. Je suis heureux qu'il soit encore à son niveau. C'est bien de le jouer encore."

Gündogan n'a pas oublié la finale perdue 

Gündogan (Manchester City): "Notre objectif est d'aller aussi loin que possible dans cette compétition. C'est aussi notre responsabilité, au vu de la qualité que chaque joueur apporte à l'équipe. Cette finale (perdue contre Chelsea en juin, 1-0) est toujours dans nos têtes, cela nous donne plus de motivation, même si nous n'en avons pas besoin. Une fois qu'on a joué une finale, on veut y retourner. J'en ai perdu deux dans ma carrière (sourire). Il faut la bonne combinaison entre avoir la réussite et les bonnes idées, les bons joueurs avec les bonnes qualités. On peut le faire."

City se méfie de Verratti 

Gündogan: "Verratti a été très bon à l'aller. Il n'a pas perdu le moindre ballon au milieu. Même sous la pression de un, deux ou trois adversaires, il a toujours trouvé la bonne solution. Nous serons prêts à le retrouver. Je joue dans une position similaire. Les espaces sont de plus en plus étroits au milieu de terrain, je sais que ce sont les situations les plus difficiles. La manière dont il les gère, c'est assez impressionnant."

Propos recueillis en conférence de presse


 




 

Vos commentaires