En ce moment
 

Stade de France: "Pas une bonne publicité pour notre pays", regrette Lloris

Stade de France: "Pas une bonne publicité pour notre pays", regrette Lloris
Le gardien et capitaine de l'équipe de France Hugo Lloris, en conférence au Stade de France, le 2 juin 2022FRANCK FIFE
 
 

Les incidents observés cette saison dans les stades de football en France et le fiasco de la finale de Ligue des champions au Stade de France, ne sont "pas une bonne publicité pour notre pays", a reconnu le capitaine de l'équipe de France Hugo Lloris jeudi.

"D'une manière assez générale, ce qu'on a pu voir en France dans différents stades, ce n'est pas une bonne publicité pour notre pays et encore moins pour le foot français", a affirmé le gardien de but en conférence de presse, depuis le Stade de France de Saint-Denis où les Bleus reçoivent le Danemark vendredi (20h45) en Ligue des nations.

"J'espère que les questions seront solutionnées par tous les responsables. Même si cette finale ne dépendait pas uniquement des Français, ce n'est pas ce qu'on veut voir. On aime quand on se sent nous-mêmes, nos proches et nos familles en sécurité", a ajouté le joueur âgé de 35 ans, cinq jours après les dysfonctionnements ayant mené au report du coup d'envoi de Liverpool-Real Madrid.

Le sélectionneur adjoint des Bleus, Guy Stéphan, qui remplace le N.1 Didier Deschamps excusé après un deuil familial, a lui aussi évoqué cette finale.

"Cela donne une image désastreuse de la France", a-t-il affirmé en conférence de presse. "Je n'ai pas de crainte particulière (pour France-Danemark). Je pense et j'espère fortement que ça se passera bien. On est là pour jouer un match de football et pour le gagner, comme le Danemark. On est là pour rendre les gens le plus heureux possible".

Outre les dysfonctionnements polémiques en marge de cette finale de Ligue des champions, de nombreux incidents sont survenus dans les stades en France cette saison, à Lyon, Paris, Marseille, Nice ou encore Saint-Etienne, relégué dimanche dans le chaos.


 

Vos commentaires