Les Belges à l'étranger - Prochain adversaire des Brugeois, la Lazio bat le Borussia Dortmund de Witsel et Meunier

Les Belges à l'étranger - Prochain adversaire des Brugeois, la Lazio bat le Borussia Dortmund de Witsel et Meunier
 
 

(Belga) L'autre match du Groupe F, celui du Club de Bruges, s'est terminé par la victoire 3-1 de La Lazio sur Dortmund. Axel Witsel et Thomas Meunier ont joué tout le match avec le Borussia, Thorgan Hazard, blessé, était absent. Le Club Bruges, vainqueur au Zénith Saint-Pétersboug (1-2), et la Lazio s'affronteront le 28 octobre lors de la deuxième journée. A Rennes, Jérémy Doku est monté au jeu (62e) contre Krasnodar (1-1) et s'est fait remarquer.

Le match a mal débuté pour Meunier dont la passe à Jude Bellingham est interceptée par Lucas Leiva, qui a servi Joaquin Correa à la limite du rectangle. L'Argentin a placé le ballon dans l'axe pour Immobile, qui a contrôlé avant de battre Marwin Hitz du gauche (6e, 1-0). Comme Erling Haaland était bien tenu, Raphaël Guerreiro s'est infiltré dans la surface adverse mais Thomas Strakosha a repoussé sa frappe des pieds (21e). Par contre, Hitz a dévié dans son but une reprise de la tête de Luiz Felipe sur un corner botté par Luis Alberto (23e, 2-0). En seconde période, les deux équipes ont éprouvé du mal à prendre la supériorité même si la possession de balle était en faveur du Borussia, qui voyait la Lazio imprimer un faux rythme. Toutefois, sur un centre de Giovanni Reyna, Haaland, dans la surface de réparation, est parvenu à marquer d'une frappe du gauche (71e, 2-1). Les Allemands ont continué à semer le danger dans le camp romain jusqu'à ce que Jean-Daniel Akpa Akpro, monté à la place de Sergej Milinkovic-Savic (67e), ne reprenne en un temps une passe d'Immobile (76e, 3-1). Pour sa première première participation de son histoire, Rennes a partagé l'enjeu avec Krasnodar (1-1). En première période, les Bretons ont dominé grâce aux percées d'Eduardo Camavinga. Les Russes ont néanmoins obtenu la meilleure occasion: Markus Berg a vu sa remise stoppée sur la ligne par Damien Da Silva (21e). A la reprise, Rennes a poursuivi sur sa lancée et Sehrou Guirassy a ouvert la marque en transformant un penalty accordé pour une faute d'Egor Sorokin sur Martin Terrier (56e, 1-0). Krasnodar a immédiatement égalisé par un missile de Christian Ramirez (59e, 1-1). Doku a alors remplacé Romain del Castillo (62e). Le Diable Rouge a directement placé une bonne accélération avant d'effectuer un relai avec Steven Nzonzi (65e). On a retrouvé les deux compères sur l'action suivante avec Nzonzi, qui a décalé Doku dont le tir a donné du souci à Matvey Safonov. Le gardien russe a du mal à s'emparer du ballon mais aucun Rennais n'a suivi (69e). Enfin, sur un centre impeccable de Doku, Terrier a remisé de la tête pour Guirassy, qui n'a pas marqué à bout portant (90e+6). L'autre match du groupe E, entre Chelsea et Séville s'est terminé par un match nul (0-0). Dans le groupe H, Leipzig a battu Basaksehir 2-0 grâce un doublé d'Angelino (16e, 20e). Chez le champion de Turquie, Boli Bolingoli, qui a été averti, a joué tout le match alors que Nacer Chadli, blessé, était absent. Le choc du groupe a vu Manchester United s'imposer sur le terrain du Paris Saint-Germain (1-2). (Belga)




 

Vos commentaires