Accueil Sport Football

L'hécatombe continue sur les bancs de L1: neuf entraîneurs mis à pied depuis le début de saison

Neuf entraîneurs (sur 20) ont été limogés par leur club depuis le début du Championnat 2022-23 de Ligue 1.

Ce total constitue un record à ce stade d'une saison de L1 (17 journées). Sur l'ensemble d'un exercice, le record remonte à 2015-16 (13 entraîneurs limogés).

. Peter Bosz (Olympique lyonnais)

Recruté à l'intersaison 2021, le technicien néerlandais est limogé un an et demi plus tard, le 9 octobre 2022, à l'issue de la 10e journée, après une série de cinq matches sans victoire en Ligue 1 (quatre défaites, un nul). Le club rhodanien, 10e, s'éloigne alors de plus en plus de ses ambitions de podium.

Successeur: Laurent Blanc.

Classement actuel: 8e

. Jean-Marc Furlan (AJ Auxerre)

Entraîneur au club depuis 2019, Furlan a permis à l'AJA de retrouver l'élite en 2022 après une décennie d'absence. Mais il est limogé le 11 octobre, lui aussi après la 10e journée, durant laquelle il suscite la polémique avec des doigts d'honneur à l'attention du public de Clermont.

Auxerre est alors sur une série de six matches sans victoire, dont cinq défaites, et occupe la 16e place.

Successeur: Michel Padovani en intérim puis Christophe Pélissier à compter du 26 octobre.

Classement actuel de l'AJA: 18e

. Michel Der Zakarian (Stade Brestois)

Arrivé dans le Finistère à l'été 2021, Der Zakarian effectue une première saison satisfaisante (11e) mais est débarqué le 11 octobre 2022, après 10 journées marquées par une seule victoire. Avec six points, le club breton est alors lanterne rouge.

Successeur: Yvan Bourgis, Julien Lachuer et Bruno Grougi en intérim, puis Eric Roy depuis le 3 janvier.

Classement actuel: 17e

. Oscar Garcia (Stade de Reims)

Entraîneur depuis juin 2021, le technicien espagnol est démis de ses fonctions le 13 octobre 2022, après une seule victoire en 10 journées (15e).

Successeur: Will Still en intérim, confirmé le 15 novembre 2022 jusqu'à la fin de la saison.

Classement actuel: 10e

. Olivier Dall'Oglio (Montpellier HSC)

Entraîneur du 1er juin 2021 au 17 octobre 2022, Dall'Oglio est démis de ses fonctions après 5 défaites en 6 journées, à l'issue de la 11e journée. Le club héraultais est alors 11e, mais ODO paie surtout les résultats catastrophiques sur l'ensemble de l'année civile 2022 (20 défaites en 30 rencontres, record du club).

Successeur: Romain Pitau en intérim, confirmé le 14 novembre 2022 jusqu'à la fin de la saison.

Classement actuel: 14e

. Bruno Irles (Troyes)

Entraîneur de janvier à novembre 2022, Irles est mis à pied le 8 novembre 2022 par le club, 13e de Ligue 1, qui n'a plus gagné depuis mi-septembre.

Successeur: Claude Robin en intérim, puis Patrick Kisnorbo depuis le 23 novembre.

Classement actuel: 13e

. Gérald Baticle (Angers SCO)

Entraîneur depuis l'été 2021, Baticle est mis à pied le 23 novembre 2022 par Angers, qui avait perdu ses sept derniers matches de L1 avant la trêve du Mondial.

Successeur: Abdel Bouhazama en intérim, confirmé le 5 janvier.

Classement actuel: 20e

. Julien Stéphan (Strasbourg)

Arrivé en mai 2021 à Strasbourg avec à la clef une 6e place l'an passé, Stéphan a été mis à pied par le club lundi après un début de saison catastrophique: avant-derniers du championnat avec une seule victoire en 17 journées, les Alsaciens, 19e de L1, ont été éliminés vendredi en 32e de la Coupe de France par Angers aux tirs au but.

Successeur: Mathieu Le Scornet en intérim.

. Lucien Favre (Nice)

Revenu à Nice en début de saison après un premier passage entre 2016 et 2018, le Suisse Lucien Favre a été demis de ses fonctions lundi. Onzième de Ligue 1, Nice a été éliminé ce week-end en 32e de finale de la Coupe de France par le Puy, équipe de National.

Successeur: Didier Digard en intérim.

À la une

Sélectionné pour vous