Ligue des Champions - "Nous sommes sur le bon chemin", pense Wim De Decker

Ligue des Champions -
 
 

(Belga) Wim De Decker, devenu lundi T1 de La Gantoise, n'était pas mécontent de la prestation de son équipe mardi, au terme de la victoire 2-1 contre le Rapid Vienne au troisième tour de qualification de la Ligue des Champions. De Decker souligne que la préparation était courte et que la prestation était bonne compte tenu des circonstances.

"Nous n'avions pas beaucoup de temps pour préparer cette rencontre, mais nous avons fait tout ce que nous pouvions", a commencé De Decker. "Il y avait beaucoup de nervosité dans l'équipe le premier quart d'heure, avec beaucoup de déchets dans le jeu. Après, cela a été mieux et nous avons pu plus jouer sur la possession de balle. Comme staff, il y a beaucoup de choses dont nous pouvons être assez satisfaits. Après le repos, vous avez revu les points à travailler. Cela ne peut être autrement. Il était difficile pour certains joueurs de garder la concentration. Des joueurs allaient hors de leur position. Ce groupe a dû digérer beaucoup de choses ces dernières semaines. La victoire est le seul remède. Les joueurs ont montré beaucoup de bonne volonté. Je suis sûr que nous avons pris le bon chemin. Nous allons partir de ce système (avec un diamant dans l'entrejeu, ndlr) pour les prochaines semaines, mais je vais certainement y apporter des modifications. Ce système nous permettra de voir La Gantoise sous son meilleur jour." Giorgi Chakvetadze est sorti sur blessure après s'être procuré le penalty du premier but. De Decker s'est montré rassurant. "Je pense qu'il a un problème au mollet. Je pensais d'abord que c'était grave, mais après le match cela semblait ok avec lui." De Decker a choisi de ne pas aligner d'entrée son capitaine Vadis Odjidja, de retour dans l'équipe après des problèmes au genou et un test positif au coronavirus. "C'était un choix conscient", a ajouté De Decker. "Vadis a eu une vilaine blessure et je devais faire des choix. J'ai longtemps parlé avec lui hier. Je pense que c'était la meilleure option, lui donner du temps de jeu mais ne pas le faire commencer." Dietmar Kühbauer, l'entraîneur du Rapid Vienne, ne pouvait cacher sa déception. "Nous avons trop laisser La Gantoise venir", a regretté Kühbauer. "Nous avons contrôlé une grande partie du match. Je peux seulement reprocher à mon équipe de ne pas avoir obtenu plus. Nous avons eu nos chances, mais nous ne les avons pas concrétisées. Au niveau européen, tu le paies cash. Selon moi, la meilleure équipe n'a pas gagné aujourd'hui. La Gantoise a profité du fait que nous avons joué parfois trop vite vers l'avant, ce qui entraînait des trous derrière. Une petite consolation est que nous nous sommes montrés au niveau européen." (Belga)




 

Vos commentaires