En ce moment
 

Ligue des Nations: la France fait tourner et cale encore contre la Croatie (vidéo)

Ligue des Nations: la France fait tourner et cale encore contre la Croatie (vidéo)
 
 

La Croatie et la France se sont quittées sur un partage 1-1 lors de la deuxième journée du groupe A1 de la Ligue des Nations de football, lundi, à Split. Adrien Rabiot (52e) a donné l'avantage aux Français, Andrej Kramaric (83e sur penalty) a sauvé les Croates.

La Croatie profitait du manque d'automatisme de la défense française, largement remaniée, pour se créer deux grosses opportunités en début de rencontre. A la 14e minute, William Saliba effectuait une excellente intervention défensive pour empêcher Ante Budimir de tirer. Quatre minutes plus tard, le même Budimir temporisait trop et se faisait contrer par Presnel Kimpembe puis par Mike Maignan.

La France pensait ouvrir le score via Christopher Nkunku, mais l'arbitre annulait le but pour hors-jeu (31e) La France prenait l'avantage en début de seconde période grâce à Adrien Rabiot, parfaitement lancé par Wissam Ben Yedder (52e). A peine monté au jeu, avant même de toucher son premier ballon, Jonathan Clauss commettait une faute sur Andrej Kramaric, sur le terrain depuis une dizaine de minutes, dans le rectangle, sifflée après l'intervention du VAR. Kramaric se faisait justice lui-même et égalisait (83e).

Kramaric obligeait ensuite Maignan à se détendre (87e). Dans la foulée, Antoine Griezmann, dribblait le gardien Dominik Livakovic mais, décalé sur la gauche, ne parvenait pas à redresser sa frappe, qui passait à côté (88e). La Croatie héritait de la dernière occasion du match par Luka Susic, qui ne réussissait pas à cadrer en bonne position (90e+3). Toutes deux battues en ouverture, respectivement par le Danermark (1-2) et par l'Autriche (0-3), la France et la Croatie prennent leur premier point dans cette compétition.

L'autre rencontre du groupe, Autriche/Danemark, a commencé avec une heure et demie de retard en raison d'une panne de courant dans le stade de Vienne. 

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.


 

Vos commentaires