En ce moment
 

Les Red Flames s'inclinent sans rougir face à la France: "Malheureux que nous n'ayons rien obtenu de plus", déclare le sélectionneur belge

Les Red Flames s'inclinent sans rougir face à la France: "Malheureux que nous n'ayons rien obtenu de plus", déclare le sélectionneur belge
©IMAGE BELGA
 
 

C'est un entraîneur satisfait et fier qui s'est présenté à la conférence de presse, malgré la défaite (2-1), jeudi soir, des Red Flames face à la France lors du Championnat d'Europe au New York Stadium de Rotherham.

"Quiconque a vu ce match peut dire que les Red Flames ont livré une performance de haut niveau aujourd'hui", a commenté Ives Serneels. "Comme dimanche contre l'Islande (1-1), nous avons fait tout ce que nous pouvions pour porter l'estocade. Ce n'est qu'aujourd'hui que tout le monde a atteint son meilleur niveau."

"Nous pouvons en tirer une certaine confiance", pour la suite du tournoi. "Le but que nous avons marqué aujourd'hui en est un bon exemple", a ajouté M. Serneels. "Nous avons encaissé deux buts à un moment très malheureux, mais l'équipe a fait preuve de confiance et de résilience. C'est juste très malheureux que nous n'ayons rien obtenu de plus aujourd'hui."

Lundi, les Red Flames affronteront l'Italie à Manchester pour une qualification en quarts de finale. Ives Serneels ne s'attend pas à ce que ses joueuses sous-estiment les Italiennes après cette courte défaite contre les Françaises. "Elles ne penseront pas que ce sera facile contre l'Italie car les choses se sont bien passées aujourd'hui. Depuis quelques mois, j'ai le sentiment que les membres de ce groupe sont très ambitieuses. Elles l'ont prouvé aujourd'hui."


 

Vos commentaires