Accueil Sport

Sur la route de Pékin: premiers podiums en skicross, Richard Jouve en forme

Les Bleus du skicross ont signé leurs premiers podiums de la saison de Coupe du monde sur le site des Jeux olympiques de Pékin (4-20 février), alors que Richard Jouve s'est montré à son avantage à Ruka (Finlande) pour le lancement de l'hiver en ski nordique.

- Midol et Berger-Sabbatel déjà en vue -

Bastien Midol et Marielle Berger-Sabbatel sont tous les deux montés sur la 3e marche du podium de l'épreuve d'ouverture de la Coupe du monde de skicross disputée samedi à Secret Garden (Chine), dans la région de Zhangjiakou, sur le parcours des JO.

"Le podium est beau mais il y a de la déception d'avoir craqué si près de la fin", a réagi Midol, largement en tête de la finale avant une erreur en fin de parcours laissant passer le Russe Sergey Ridzik et par le champion olympique en titre canadien Brady Leman.

"Ca a été une belle découverte du futur site olympique et de cette piste, pas la plus technique qu'on ait pu voir. C'est parfait de lancer la saison comme ça", a apprécié Berger-Sabbatel, dominée par les deux cadors de la discipline, la Suédoise Sandra Naeslund et la Suissesse Fanny Smith.

Champion olympique en 2014, Jean-Frédéric Chapuis a chuté en 8es de finale, sans subir de blessure.

Sur le même parcours, les Bleus du snowboardcross ont déçu dimanche: sans la vice-championne olympique Julia Pereira de Sousa Mabileau, blessée, Chloé Trespeuch (5e) et Merlin Surget (10e) ont été les meilleurs tricolores.

- Jouve en forme -

Richard Jouve a été le Bleu le plus en vue pour l'ouverture de la saison de ski nordique à Ruka (Finlande). Le fondeur a pris une probante 4e place du sprint format classique vendredi, avant une étonnante 18e place du 15 km classique samedi, lui qui est spécialiste du sprint.

"Je fais un bon bilan de mon weekend, 4e c'est un très bon résultat malgré un peu de déception sur cette finale. La forme est là comme l'a montré le résultat du samedi", a-t-il expliqué à l'AFP.

"Je sais que je peux être très bon en distance, j'aime m'y entraîner, je l'ai toujours travaillé. J'ai mis beaucoup de choses en place pour être plus complet. Et ça peut me donner des idées pour le relais olympique (à quatre, en plus du relais sprint à deux). J'ai changé quelques détails pour être en forme tôt dans la saison, même si le pic est prévu pour les JO. Ce week-end va me donner de la confiance."

Parmi les "distanceurs", Hugo Lapalus s'est montré le plus à l'aise. Le meilleur jeune de la Coupe du monde l'hiver dernier a pris la 13e place du 15 km classique le samedi puis la 15e place du 15 km skate en poursuite dimanche, une course boudée par les Norvégiens à cause du froid polaire à Ruka (environ moins 20 degrés).

En combiné nordique, Laurent Mühlethaler a terminé 16e, 27e puis 15e des trois courses malgré un niveau de saut en deçà des espérances les premiers jours. Dimanche, il était provisoirement en tête du saut avant que le concours ne soit annulé à cause du vent, au profit du saut de réserve effectué jeudi.

En saut spécial, Joséphine Pagnier a été la meilleure tricolore à Nizhny Tagil (Russie), terminant 19e vendredi puis 21e samedi.

À lire aussi

Sélectionné pour vous