En ce moment
 

MotoGP: Maverick Vinales prend sa revanche sur Marc Marquez en Malaisie

MotoGP: Maverick Vinales prend sa revanche sur Marc Marquez en Malaisie
©Belga

L'Espagnol Maverick Vinales (Yamaha), 24 ans, tombé dans le dernier tour la semaine dernière à Phillip Island, en Australie, alors qu'il bataillait pour la victoire avec Marc Marquez (Honda), a pris sa revanche en gagnant devant son compatriote le GP de Malaisie catégorie MotoGP dimanche. Il a ainsi remporté son deuxième Grand Prix de la saison après Assen, en juin aux Pays-Bas, le septième de sa carrière en MotoGP.

Deuxième sur la grille sur le circuit international de Sepang, Vinales, auteur d'une superbe course, a pris le contrôle des opérations dès le premier virage, pour remporter en solitaire avec 3,059 seconde d'avance la dix-huitième et avant-dernière manche du championnat. L'Italien Andrea Dovizioso (Ducati) complète le podium. Lui et Marquez, 10e et 11e sur la grille, ont réalisé un très bon premier tour pour effacer leurs positions de départ. Le Catalan n'a pas semblé gêné par ses contusions aux genoux, aux coudes et aux épaules suite à sa grosse chute en qualifications samedi. Le Français Fabio Quartararo (Yamaha-SRT), qui a pris un mauvais envol en pole position, n'est que septième. L'Italien Valentino Rossi (Yamaha), quatrième, et l'Espagnol Alex Rins (Suzuki), cinquième, échouent à quelques secondes de la troisième place. Marquez compte désormais 17 podiums en 2019. Jamais un pilote n'était autant monté sur la boîte en une saison. Avec 395 points avant l'ultime épreuve à Valence (Espagne) le 17 novembre, le champion du monde bat aussi le précédent record de 383 unités inscrites par l'Espagnol Jorge Lorenzo en 2010. Au Championnat du monde, si Marquez et Dovizioso sont assurés des deux premières places, la lutte pour la troisième est encore ouverte.

C'est désormais Vinales, l'homme en forme du moment, qui l'occupe avec 7 points d'avance sur Rins. Il en reste au maximum 25 à prendre pour le vainqueur à Valence. Les pilotes ont dédié leurs performances à l'Indonésien Afridza Munandar, décédé des suites d'un accident samedi lors d'une course de l'Asia Talent Cup sur le même circuit de Sepang.

Vos commentaires