En ce moment
 

Rallye du Mexique: CATASTROPHE pour Thierry Neuville, trahi par sa mécanique

Rallye du Mexique: CATASTROPHE pour Thierry Neuville, trahi par sa mécanique
 

Le Français Sébastien Ogier (Toyota), bien décidé à remporter son premier succès de la saison au Mexique, a pris les commandes de la 3e manche du Championnat du monde des rallyes (WRC) vendredi, qui a vu les Hyundai souffrir.

Si l'Estonien Ott Tänak sauve les meubles avec une 4e place à 33 sec 4/10 malgré une suspension abîmée le matin, le Belge Thierry Neuville s'est retiré pour la journée à cause d'un problème électrique et l'Espagnol Dani Sordo a abandonné définitivement après une surchauffe moteur.

Au classement provisoire après 11 spéciales au lieu des 12 prévues (l'ES8 a été annulée après l'incendie de la voiture du Finlandais Esapekka Lappi), Ogier compte 13 sec 2/10 d'avance sur son premier poursuivant, le Finlandais Teemu Suninen (M-Sport Ford), et 33 sec 2/10 sur le Britannique Elfyn Evans (Toyota), leader du classement des pilotes, 3e. "Ca a été une bonne journée, je suis ravi d'être en tête ce soir", a commenté le sextuple champion du monde, en position d'égaler le record de six victoires au Mexique de son compatriote Sébastien Loeb.

"Ce matin, les chronos n'étaient pas mauvais mais la confiance n'était pas à son maximum. J'essayais encore de prendre mes marques", a confié celui qui a pris les rênes de l'épreuve en remportant la 4e spéciale. "J'ai un peu ajusté les réglages et engranger encore des kilomètres dans la voiture sur cette surface m'a permis de me sentir mieux l'après-midi."

Alors que les départs se font samedi selon l'ordre inverse du classement de la veille, le nouveau pilote Toyota bénéficie "de la meilleure position". "Il faudra donc essayer d'en tirer le maximum", exhorte-t-il.

"Mauvaise journée"

"Ca a été une très mauvaise journée pour l'équipe", reconnaît au contraire Tänak, le champion en titre, moins malchanceux toutefois que ses équipiers chez Hyundai. L'Estonien a perdu plus de 40 secondes dans la deuxième spéciale du matin (ES4) après avoir abîmé une suspension en heurtant une pierre. "Nous avions quelques pièces pour réparer mais pas suffisamment, donc nous avons boîtillé jusqu'à la fin", a-t-il raconté.

La fortune encore plus mauvaise d'autres concurrents lui offre toutefois un classement provisoire correct et une position de départ tenable samedi. "Tout est encore possible mais c'est plus compliqué", conclut Tänak.

Son équipier Neuville a été stoppé par un problème électrique dans la 9e spéciale, alors qu'il évoluait en 3e position après avoir été aux commandes jeudi soir. Thierry Neuville a annoncé qu'il repartira samedi pour la 3e journée du rallye du Mexique, 3e manche du championnat du monde disputée autour de Leon.

"Nous sommes de retour et prêts pour un tout nouveau jour. Nous serons les premiers sur la route, ce sera donc un défi, mais nous donnerons le meilleur de nous-mêmes", a déclaré le vice-champion du monde sur Twitter. Neuville s'élancera de la 23e position au classement général avec 40:14.3 de retard sur le leader Sébastien Ogier (Toyota).

Neuf spéciales sont au programme de samedi (ES13-ES21), les trois dernières se dérouleront dimanche dont la Power Stage (18h00 belges) qui peut encore rapporter 5 points au pilote Hyundai.




 

Vos commentaires