Un pneu crevé coûte la victoire à Neuville au Rallye de Turquie

Un pneu crevé coûte la victoire à Neuville au Rallye de Turquie
 
 

(Belga) Après deux abandons consécutifs, Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupe WRC) a sonné le réveil comme annoncé au Rallye de Turquie en réalisant sept meilleurs temps sur douze spéciales. Il semblait se diriger vers une deuxième victoire cette saison quand une crevaison l'a relégué en deuxième position.

"Bien que ce soit génial de revenir sur le podium, j'ai le sentiment que nous méritions plus. C'est une grande prestation", a déclare Neuville. "Samedi, nous avons fait quelques ajustements, après quoi la vitesse que nous recherchions était là. La voiture était en bon état. Malheureusement, nous avons fait partie du cercle des pilotes victimes d'une crevaison lors de la première spéciale dimanche. Elle nous a coûté la victoire. Malgré ce revers, nous avons continué à nous battre et, une fois de plus, nous avons pris la deuxième place et remporté la victoire dans la powerstage. Même si nous n'avons pas gagné, nous avons fait notre maximum. Je tiens à remercier l'équipe pour son excellent travail". Neuville est à 32 points du leader du Championnat du monde, Elfyn Evans, vainqueur ce weekend sur les routes cassantes près de Marmaris. Avec le Rallye de Sardaigne, qu'il a remporté deux fois en 2016 et 2018 et le Rallye d'Ypres, Neuville entre en territoire connu. Surtout sur l'atypique course d'Ypres, qui ne convient pas aux pilotes étrangers. Si le Germanophone prend un maximum de points et que ses adversaires en perdent quelques-uns, nous aurons droit à une fantastique apothéose du mondial à Monza. La confirmation que cette épreuve sera ajoutée au calendrier est attendue dans les prochaines semaines. (Belga)




 

Vos commentaires