En ce moment
 

World Solar Challenge: l'équipe belge a gagné après qu'un véhicule s'est envolé et qu'un autre a brûlé

World Solar Challenge: l'équipe belge a gagné après qu'un véhicule s'est envolé et qu'un autre a brûlé

L'Agoria Solar Team, équipe belge composée d'étudiants de l'université de Louvain (KUL), a remporté jeudi à Adélaïde en Australie le championnat du monde officieux des voitures solaires, le World Solar Challenge.

L'équipe belge Agoria Solar Team a gagné le World Solar Challenge après avoir conclu jeudi à Adélaïde au sud de l'Australie un périple de 3.000 kilomètres depuis la ville de Darwin au nord de l'île continent. BluePoint, la voiture à une place de l'Agoria Solar Team, concourant dans la catégorie Challenger, a passé la ligne d'arrivée jeudi vers 14h (5h du matin en Belgique) après cinq jours sur la route. Elle figurait dans le top trois les jours précédents et s'est hissé à la première place après que la voiture solaire NunaX de l'équipe néerlandaise TU Delft, en tête, a pris feu le dernier jour. Les équipes japonaise, Tokai University Solar Car Team, et américaine, University of Michigan Solar Car Team, se sont placées en seconde position selon le classement préliminaire.

Le Bridgestone World Solar Challenge, d'une longueur de 3 000 kilomètres, est l'une des courses de voitures solaires les plus prestigieuses du monde. L’événement biennal a débuté en 1987 et repose sur l’idée qu’une voiture de 1 000 watts achèverait le trajet de Darwin à Adélaïde en 50 heures. La course consistait en une traversée du désert australien en journée de manière autonome avec neuf check points obligatoires. En 2017, l'équipe belge avait terminé sur la troisième marche du podium. L'année passée, elle avait remporté la première place de la Carrera Solar Atacama, qui s'était déroulée au Chili. Plus de 40 équipes de deux douzaines de pays ont quitté Darwin le dimanche 13 octobre pour se rendre dans la ville méridionale d'Adélaïde avec les voitures à énergie solaire les plus rapides au monde.

Le malheur des uns fait le bonheur des Belges

La voiture 'Red E' de l'équipe Solar Team Twente, la plus petite de la course, a été en tête pendant les deux premiers jours de la course. Mais ce jeudi, des vents violents l'ont emportée loin de la route. L'accident est arrivé environ 20 minutes après le début de l'étape. Une forte rafale a envoyé la voiture contre le bord de la route. Elle s'est alors renversée dans la pente. Son conducteur a été emmené à l'hôpital de Coober Pedy pour y être examiné par mesure de sécurité. Il s'en est sorti indemne. Par contre, la voiture était irréparable. L'équipe était donc éliminée. Le malheur des uns faisait le bonheur des autres, une autre équipe hollandaise prenait la première place. Mais le véhicule de celle-ci a brûlé. Le conducteur, qui n'avait plus que 300 kilomètres à effectuer, n'a pas été blessé dans l'incident.

Vos commentaires