En ce moment
 

Après le scandale, Pierre Ménès présente ses excuses

Après le scandale, Pierre Ménès présente ses excuses
(c) isopix
 
 

Depuis le dimanche 21 mars et la diffusion du documentaire "Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste" produit par la journaliste Marie Portolano, le consultant Pierre Ménès est au coeur d'un cyclone.

Dans ce documentaire, la journaliste et de nombreuses autres consoeurs s'expriment sur les agressions et le harcèlement sexuel qu'elles subissent dans le milieu du journalisme sportif. Quelques heures après la diffusion, le journal Les Jours déclarait que Canal+, la chaine sur laquelle le documentaire a été diffusé, a coupé volontairement des scènes qui inculpaient le consultant phare Pierre Ménès.

Depuis, les extraits coupés ont fuité et les foudres des internautes se sont abattues sur le consultant. Celui-ci déclarait notamment sans aucune hésitation qu'il recommencerait à soulever la jupe de sa collègue, lui faisant remarquer au passage qu'elle ne l'avait "pas gâté niveau décolleté". 

Une bonne semaine après les faits, le Français a voulu présenter ses excuses à trois femmes à qui il a manqué de respect au fil des dernières années. Marie Portolano à qui il avait soulevé la jupe durant une coupure publicitaire devant tout le public présent ce jour-là, Isabelle Moreau et Francesca Antonietti qu'il avait embrassé de force durant des émissions. 

Je regrette sans ambiguïté

Dans un message publié sur son compte Twitter, Ménès déclare "respecter cette parole libérée" faisait référence à tous les messages et témoignages qui ont été publié cette semaine. 

Il ajoute qu'il regrette "sans ambiguïté tous ces gestes du passé qui ne se justifiaient aucunement" et termine en disant n'avoir "jamais eu l'intention directement ou indirectement de faire de la peine ou de la gène à des amies."

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.


 




 

Vos commentaires