En ce moment
 

Athlétisme: Robert et Lamote solides seconds du 800 m à Birmingham

Athlétisme: Robert et Lamote solides seconds du 800 m à Birmingham
Le Français Benjamin Robert (g) 2e du 800 de la réunion Ligue de Diamant de Birmingham, derrière le Canadien Marco Arop (d), le 21 mai 2022Paul ELLIS
 
 

Les demi-fondeurs Benjamin Robert et Rénelle Lamote ont pris la 2e place du 800 m du meeting de Ligue de diamant de Birmingham (Royaume-Uni) samedi face à une opposition relevée.

Le Canadien Marco Arop s'est imposé facilement (1:45.41), chez les hommes, mais Robert (24 ans) a su dominer le reste des concurrents grâce à une belle dernière ligne droite (1:46.22).

"Deuxième c'est pas mal pour une Ligue de diamant. Ca part très vite, même en m'engageant je me retrouve à l'arrière, je suis enfermé, j'ai parfois des trous donc je passe. Dans les derniers 100 m j'ai +la porte+ qui s'ouvre une fois, puis deux, et je finis fort", a-t-il apprécié en zone mixte.

"Deuxième avec des mecs comme ça je sais que je suis fort cette année, même si je n'ai pas encore le niveau pour faire ce que je veux sur ces courses là. Ils ont plus de base de vitesse que moi, il va falloir améliorer ce départ. Je sais depuis les Jeux que je peux jouer avec ces gars là, mais il faut que je prouve course après course. C'est important de participer à ce genre de courses de niveau international. Un départ pareil on a jamais ça en France, ce sont des courses différentes. Ils partent vite, ne font pas d'erreur, c'est solide."

Le Toulousain, éliminé en séries des Jeux olympiques de Tokyo l'été dernier, est par contre resté à distance des minima fixés par la fédération française pour être sélectionné pour les Championnats du monde de Eugene (Oregon) en juillet (1:44.70).

Robert dispute le 2e tour des interclubs dès dimanche, avant de repartir à la chasse aux minima à Toulouse la semaine prochaine puis à Paris le 18 juin.

Double vice-championne d'Europe, Rénelle Lamote a réussi sa rentrée avec un chrono sous la barrière des 2 minutes (1:59.53), derrière la vice-championne olympique britannique Keely Hodgkinson.

"Je suis soulagée! Trop contente parce que mon pire ennemi c'est moi, je manque de confiance. Mon coach m'a dit que je valais déjà moins de 2 minutes mais il fallait le faire. Je voulais faire direct des Ligue de diamant pour ne pas être timide et me confronter aux filles. La confiance n'est pas encore à 2000% j'aurais pu faire encore un peu mieux aujourd'hui", a-t-elle indiqué après être passée proche des minima français (1:59.30).

Au lancer du disque, la vice-championne olympique 2016 Mélina Robert-Michon a pris la 4e place avec un jet à 59,96 m.

"Je suis contente de la place, pas de ma performance. Il ne me manque pas grand-chose, mais je n'arrive pas à dérouler ce que je sais faire", a-t-elle analysé.


 

Vos commentaires