Basket: Villeurbanne a craqué en fin de rencontre face à Kaunas en Euroligue

Basket: Villeurbanne a craqué en fin de rencontre face à Kaunas en Euroligue
L'Américain David Lighty (g) de Lyon-Villeurbanne au duel avec le Lituanien Marius Grigonis du Zalgiris Kaunas lors du match d'Euroligue à domicile, le 29 octobre 2020OLIVIER CHASSIGNOLE
 
 

Après avoir dominé les deux premiers quart-temps, Villeurbanne n'a pas réussi à tenir sur l'ensemble de la rencontre face aux Lituaniens du Zalgiris Kaunas, et s'est incliné 83 à 74 pour son retour à la compétition après près de trois semaines d'arrêt.

Sous les yeux d'un millier de spectateurs et de Tony Parker, président et propriétaire de l'Asvel, les joueurs de TJ Parker, son frère, ont enregistré leur troisième défaite en autant de matches d'Euroligue après les revers en début de saison à Valence et à Milan.

Jeudi soir à l'Astroballe, les Rhodaniens ont joué leur premier match depuis le 11 octobre et un match de championnat de France remporté au forceps à Cholet. Depuis, ils étaient à l'arrêt après de très nombreux cas de Covid-19 détectés au sein de l'effectif.

L'Asvel était privée jeudi soir de six joueurs encore en phase de reprise ou au repos forcé, dont deux de ses meneurs de jeu, l'Américain Norris Cole et le Français Antoine Diot. C'est le jeune Matthew Strazel (18 ans) qui a occupé ce poste, qu'il a partagé avec David Lighty et Paul Lacombe.

Les Villeurbannais ont parfaitement débuté la rencontre, en dominant le leader de l'Euroligue, dans la raquette et au rebond. Les coéquipiers de Charles Kahudi ont regagné le vestiaire avec neuf points d'avance (50-41), sous l'impulsion de son capitaine (13 points en 20 minutes, 18 au final, meilleur marqueur de son équipe).

A la pause, l'entraîneur de Kaunas Martin Schiller a bien identifié les deux secteurs que son équipe devait améliorer au retour des vestiaires: mieux maîtriser le rebond défensif pour ne pas donner de nouvelles chances de tir à l'Asvel et contester le jeu intérieur villeurbannais. Résultat: les Lituaniens ont réussi à bloquer Villeurbanne à 24 points sur les deux derniers quart-temps.

Avec une rotation assez limitée et certains très jeunes joueurs, l'Asvel a progressivement cédé face à Kaunas, où Marius Grigonis a été époustouflant tout au long de la rencontre (25 points en 29 minutes de jeu), alors que Lukas Lekavicius a été d'une précieuse aide pour le Zalgiris dans le dernier quart-temps (13 points).

Du côté de l'Asvel, Guerschon Yabusele a bouclé la rencontre avec 17 points.

Kaunas, qui s'était incliné à Valence la semaine dernière, reprend sa marche en avant avec cinq victoires en six rencontres d'Euroligue et pointe en tête du classement, alors que l'Asvel tentera la semaine prochaine de remporter son premier succès de la saison en C1, sur le parquet des Espagnols de Vitoria (deux victoires et une défaite avant la réception de Barcelone vendredi).




 

Vos commentaires