Accueil Sport Tous les Sports Autres Sports

Carole Bam: "Les Cheetahs ont très envie d'une médaille"

Si les Tornados alignent podiums, médailles et titres internationaux avec une régularité impressionnante depuis dix-sept ans, leurs homologues féminines du relais 4x400m, les Cheetahs, n'ont été jusqu'à présent que des pratiquantes plutôt assidues des finales.

Si elles rejoignent mardi celle de l'Euro de Rome, il s'agira de la 10e d'une histoire lancée à Berlin en 2018.

Il est temps de penser à monter sur un podium et de recevoir une médaille.

"Elles ont très envie de cela", a confirmé leur coach Carole Bam. "Elles n'ont jamais été loin et ont flirté avec le podium. Avant les Jeux, cela ferait du bien."

L'éclosion au plus haut niveau de Cynthia Bolingo devrait les y aider. Toutefois, la détentrice du record de Belgique, 5e des Mondiaux l'an dernier à Budapest, est à peine remise d'une blessure au mollet.

La tâche restera toutefois délicate. "Il y a des équipes fortes ici. Elles sont quatre au moins", reconnaît la coach. "La Norvège, qui ne nous battait pas avant, et l'Irlande, qui est devenue très très forte. La Grande-Bretagne est absente, ce qui est une bonne chose pour nous. Mais il y a les Pays-Bas (avec la phénoménale Femke Bol) et l'Italie."

Le tirage au sort des séries (mardi à 11h27) a placé les Belges à l'extérieur, au 9e couloir, de la 2e série. La Hongrie (2), la Suisse (3), la France (4), l'Ukraine (5), l'Irlande (6), l'Italie (7) et l'Espagne (8) s'élanceront dans leur dos.

Le top 3 des deux séries plus les deux meilleurs chronos entrent en finale (mercredi à 21h05).

À lire aussi

Sélectionné pour vous