En ce moment
 

Coupe d'Europe de rugby: Ntamack brille, Toulouse file

Coupe d'Europe de rugby: Ntamack brille, Toulouse file
Le Toulousain Romain Ntamack lors du match de Coupe d'Europe face à Montpellier, le 8 décembre 2019 au stade Ernest WallonPASCAL PAVANI

Un doublé de Romain Ntamack a illuminé un match terne sous une pluie battante et permis à Toulouse de poursuivre, devant Montpellier (23-9), son parcours sans-faute pour s'entrouvrir les portes des quarts de finale de la Coupe d'Europe après la 3e journée, dimanche à Ernest- Wallon.

Après leurs succès en Angleterre à Gloucester (25-20), puis à domicile face aux Irlandais du Connacht (32-17), les champions de France ont conforté leur première place dans la poule 5: avec 13 pts, ils ont créé le trou en tête sur les trois autres équipes, qui elles ne comptent qu'une seule victoire.

Une victoire samedi prochain dans l'Hérault et les Rouge et Noir, demi-finalistes de la compétition au printemps, feraient un grand pas vers la qualification. Voire vers l'une des quatre places de meilleur premier de groupe, qui offrent un quart de finale à domicile.

"On est sur une dynamique intéressante et on va essayer de la prolonger le plus longtemps possible", s'est félicité le manager toulousain Ugo Mola.

Pour les Montpelliérains (3e, 5 pts), qui ne sont pas parvenus à ramener le point de bonus défensif, la qualification semble en revanche envolée à moins d'un sans-faute avec plusieurs points de bonus lors des trois dernières journées. Ils abattront leur dernière carte samedi prochain.

"La qualification? On ne va pas commencer à faire des comptes d’apothicaires, on verra à la fin", a évacué le manager de Montpellier, Xavier Garbajosa.

- Kolbe acclamé -

Toulouse visera une sixième victoire de suite toutes compétitions confondues, une série qui confirme son net regain de forme depuis le retour de ses internationaux après la Coupe du monde.

Dont Ntamack. Sa prestation a éclipsé le retour, attendu par le public toulousain, du champion du monde sud-africain Cheslin Kolbe, dont le nom a été scandé avant le match et qui s'est échauffé sous les encouragements avant d'entrer en jeu la 56e minute, à la place de Maxime Médard. Une immense ovation a accueilli les retrouvailles du meilleur joueur du Top 14 de la saison passée avec son public. Comme chacune de ses actions.

Ntamack, ouvreur du XV de France et élu révélation de l'année par World Rugby, a donc fait le spectacle au centre, pour concrétiser (comme Thomas Ramos, auteur de 13 points au pied) par deux banderilles le travail des avants toulousains. Qui, sous une pluie diluvienne, ont fait parler leur puissance et dominé leurs vis-à-vis montpelliérains.

Ntamack a inscrit le premier essai, servi par Sébastien Bézy (36) à la fin d'une action initiée par le capitaine Jerome Kaino. Avant d'intercepter une passe de François Steyn pour conclure après un sprint de 40 mètres (49).

Deux éclairs dans une rencontre forcément fermée vu les conditions météo et disputée sous les yeux de Shaun Edwards, l'Anglais en charge de la défense du XV de France, dont l'encadrement est réuni en séminaire de lundi à mercredi à Hossegor (Landes).

Montpellier a manqué le coche en début de seconde période, quand Benoît Paillaugue a trouvé le poteau (46e) sur une pénalité qui aurait permis à son équipe de recoller à 13 à 9. "On n'y était pas du tout", a constaté Garbajosa.

Sept minutes plus tard, Ntamack a inscrit le deuxième essai, du break.

Vos commentaires