En ce moment
 

Euro de volley: Serbes et Polonais, premiers qualifiés pour le dernier carré

Euro de volley: Serbes et Polonais, premiers qualifiés pour le dernier carré
Les joueurs serbes, ici lors du tournoi de qualification olympique contre les Pays-Bas à Berlin le 6 janvier 2020, disputeront les demies de l'EuroOdd ANDERSEN
 
 

La Serbie et la Pologne ont pris mardi les deux premiers tickets pour les demi-finales de l'Euro messieurs de volley.

Les Serbes, champions d'Europe en titre (2019) mais privés de Jeux olympiques à Tokyo cet été, ont dominé les Pays-Bas 3 sets à 0 (25-23, 25-20, 27-25), mardi en début de soirée à Gdansk (Pologne).

Pour une place en finale, les coéquipiers d'Uros Kovacevic affronteront samedi à Katowice (Pologne) le vainqueur du match entre l'Italie et l'Allemagne, dont le quart de finale est prévu mercredi (16h00) à Ostrava (République tchèque).

Dans le deuxième quart de finale au programme à l'Ergo Arena de Gdansk mardi, les Polonais n'ont pas fait dans le détail contre la Russie, vice-championne olympique mais privée de ses deux pointus présents à Tokyo, Maksim Mikhailov et Viktor Poletaev, absents à l'Euro-2021.

Soutenus par les 8.600 spectateurs de Gdansk, les coéquipiers de Michal Kubiak ont surclassé les Russes en trois sets (25-14, 26-24, 25-19), portés par les 14 points de Bartosz Kurek et du Cubain naturalisé, Wilfredo Leon, considéré comme l'un des meilleurs joueurs au monde.

Double championne du monde en titre (2014 et 2018), la Pologne a eu plus de mal lors des précédents Championnats d'Europe (3e en 2011 et 2019) et court après un titre qu'elle n'a plus remporté depuis 2009.

Les Français, champions olympiques à Tokyo il y a un mois, ont été éliminés à la surprise générale par la République tchèque, lundi soir à Ostrava. Les joueurs de Jiri Novak affronteront mercredi soir (19h00) la Slovénie, vice-championne d'Europe en 2019 et également privée des JO de Tokyo cet été. Le vainqueur de ce quart de finale sera opposé à la Pologne en demi-finale samedi à Katowice.


 




 

Vos commentaires