En ce moment
 

JO-2020: l'Américaine Lydia Jacoby en or, à 17 ans, sur 100 m brasse,

JO-2020: l'Américaine Lydia Jacoby en or, à 17 ans, sur 100 m brasse,
L'Américaine Lydia Jacoby lors de la finale du 100 brasse des Jeux de Tokyo, le 27 juillet 2021Oli SCARFF
 
 

La jeune Américaine Lydia Jacoby, 17 ans, a créé la surprise mardi en remportant le 100 m brasse des Jeux de Tokyo devant la Sud-Africaine Tatjana Schoenmaker et une autre Américaine Lilly King, sacrée à Rio et détentrice du record du monde.

Bien revenue dans la seconde longueur, elle s'est imposée en 1 min 4 sec 95, coiffant Schoenmaker (1:05.22), portée dans les tribunes par la bruyante délégation sud-africaine, et Lilly King (1:05.54), partie très vite et qui était invaincue sur la distance depuis 2015 en grand championnat.

Première nageuse venue d'Alaska à se qualifier aux Jeux, Jacoby avait déjà été l'une des surprises des sélections américaines en pulvérisant son record de près de trois secondes.

Elle fait partie des 11 adolescents - dont 10 chez les femmes - de la sélection américaine de natation, qui ont tous bénéficié du report des Jeux pour gagner un an d'entraînement et de maturité.

Alors qu'aucune championne olympique du 100 m brasse n'est jamais parvenue à conserver son titre, Lilly King était arrivée en pleine confiance, en ses propres forces mais aussi en celles de l'équipe américaine.

"Je pense que chez les femmes, si tout se passe bien, on peut ramener toutes les médailles d'or en individuel. Ce serait plutôt cool, non ? Franchement, en y regardant, je pense que c'est une vraie possibilité", déclarait-elle après les sélections américaines en juin.

A l'arrivée dans le bassin, Lilly King a chaleureusement enlacé sa compatriote puis lui a levé le bras.

Les séries, comme les demi-finales, avaient plutôt mis en évidence Tatjana Schoenmaker, médaillée d'argent sur 200 m brasse lors des Mondiaux-2019 de Gwangju et qui a établi un nouveau record olympique (01:04.82).


 




 

Vos commentaires