Judo: Malonga (-78 kg) s'impose en patronne au Masters

Judo: Malonga (-78 kg) s'impose en patronne au Masters
Madeleine Malonga (-78 kg) victorieuse de la Japonaise Shori Hamada, N.2 mondiale, par waza-ari, au Masters de Doha, le 13 janvier 2021KARIM JAAFAR
 
 

La judoka française Madeleine Malonga, championne du monde en titre et N.1 mondiale en -78 kg, a confirmé son statut de patronne de la catégorie en s'imposant pour la première fois au Masters, à bientôt six mois des Jeux de Tokyo, mercredi à Doha.

En finale, Malonga (27 ans) a battu par waza-ari la Japonaise Shori Hamada, N.2 mondiale. Percutante comme tout au long de sa journée de compétition, elle a rapidement pris l'avantage en faisant tomber Hamada en moins de trente secondes. Mais elle a dû lutter ensuite de toutes ses forces pour résister à une longue attaque au sol de son adversaire nipponne.

Auparavant, Malonga s'était montrée particulièrement expéditive au cours de ses trois premiers combats: jamais elle n'avait passé plus de deux minutes sur les tapis qataris.

Désormais championne du monde et d'Europe en titre, et victorieuse du prestigieux Masters, Malonga paraît avoir définitivement pris l'avantage dans le match à trois auquel elle se livre avec Fanny-Estelle Posvite et Audrey Tcheuméo, dans la course à l'unique sésame olympique en jeu. Ni Posvite, toujours affaiblie par son épaule gauche qui a encore besoin de rééducation, ni Tcheuméo, battue d'entrée, ne se sont illustrées mercredi.




 

Vos commentaires