En ce moment
 

Le Roi met à l'honneur les athlètes ayant participé aux Jeux Paralympiques et aux Invictus Games: "Être présent aujourd'hui est une énorme fierté"

Le Roi met à l'honneur les athlètes ayant participé aux Jeux Paralympiques et aux Invictus Games: "Être présent aujourd'hui est une énorme fierté"
©Belga
 
 

Le Roi Philippe et la Reine Mathilde ont reçu vendredi au Château de Laeken les athlètes ayant participé aux derniers Jeux Paralympiques de Pékin et aux Invictus Games. "C'est un immense honneur et une reconnaissance des efforts accomplis", a estimé le paraskieur Rémi Mazi.

Rémi Mazi et Linda Le Bon, les deux seuls Belges présents dans la capitale chinoise en mars, étaient de la partie lors de cette audience collective où figuraient notamment Marc Vergauwen, le nouveau président du Comité Paralympique belge et Anne d'Ieteren, à qui il a succédé fin avril.

Porte-drapeau belge lors de la cérémonie d'ouverture, Rémi Mazi, 33 ans, victime d'une malformation congénitale de l'avant-bras gauche, a pris lui la 32e place du slalom géant et la 23e du slalom. "Le Roi a pris le temps de nous parler, de nous poser de nombreuses questions. Être présent aujourd'hui (vendredi, ndlr) est une énorme fierté", s'est exclamé celui qui est comptable de profession.

"Nous sommes perçus ici comme des athlètes à part entière et j'espère que notre présence aux Jeux va donner l'envie à certaines personnes, handicapées ou pas, de se mettre au sport", a ponctué le spécialiste des épreuves techniques, qui a l'ambition de poursuivre jusqu'aux prochains Jeux Paralympiques en 2026 en Italie.

Linda Le Bon, 57 ans et résidente autrichienne, participait à ses premiers Jeux Paralympiques. Déficiente visuelle et guidée sur les pentes chinoises par sa fille Ulla Gilot, elle a disputé le super combiné (5e), la descente (6e), le super-G (7e), le slalom (11e) et le slalom géant (12e). "Impressionnée et honorée", elle était à Laeken avec son chien guide.

belgaimage-191561982-full

L'ancienne monitrice de ski, qui a touché à de nombreux sports, a d'ailleurs déclaré vendredi qu'elle avait la volonté, si l'aspect financier suivait, de poursuivre jusqu'aux Jeux de Milan et Cortina d'Ampezzo. "Être présente ici est très motivant, je suis désormais convaincue de vouloir continuer jusqu'en 2026, même si je n'ai plus 20 ans", a dit en souriant la double vice-championne du monde 2021, en descente et Super-G.

Les Invictus Games sont une manifestation sportive internationale destinée aux militaires blessés ou malades, qu'ils soient en service ou anciens combattants. Douze Belges étaient présents lors de la dernière édition, qui s'est tenue dans la ville néerlandaise de La Haye du 16 au 22 avril. Pour sa première participation, la Belgique y a glané sept médailles, grâce notamment à Stefan Wolfput, trois médailles à son actif.


 

Vos commentaires