Nafi Thiam en or aux championnats d'Europe d'athlétisme en salle : "Rien de plus beau que de partager le podium avec une compatriote"

Nafi Thiam en or:
©Belga
 
thiam
 

Nafi Thiam a décroché vendredi à Torun, en Pologne, son deuxième titre de championne d'Europe du pentathlon. Thiam, 26 ans, a conservé sa première place à l'issue du 800 mètres, la dernière épreuve au programme, pour devancer Noor Vidts, deuxième.

"C'était très fatigant, surtout les trois premières épreuves, car elles se succèdent rapidement. Je suis vraiment très satisfaite, car malgré le fait que je n'étais pas complètement préparée techniquement, je l'ai quand même fait. Le travail des douze derniers mois porte ses fruits. Avec encore un peu plus de travail technique, je pourrai certainement faire de belles choses cet été. Pour Tokyo, nous sommes sur la bonne voie, et nous pouvons continuer à travailler. Cela donne de la confiance. C'était chouette de participer encore à un grand championnat pour goûter à l'ambiance, voir les autres athlètes. J'ai hésité à venir ici parce qu'il y avait un risque, mais il s'avère que c'était le bon choix."

Lors du 800 mètres de clôture, Thiam (2:18.80) a terminé huitième. C'était suffisant pour Xénia Krizsan (2:12.49), et compte un score final de 4.791 points. Krizsan (4.644 points) complète le podium. Avec son total de 4.904, Thiam a battu le record de Belgique (4.877 points) de Tia Hellebaut. "Je savais que je devais rester sous les 2:19 pour le record, c'était dans ma tête à ce moment-là. J'avais déjà réalisé de belles épreuves avant, c'était donc l'occasion rêvée de m'attaquer à ce record."

Nafi Thiam, championne olympique de l'heptathlon, disputait son premier pentathlon en cinq ans. En 2017, à Belgrade, elle s'était offert un premier titre européen en salle. C'était jusqu'à vendredi son dernier pentathlon. "Les haies étaient très bonnes, c'était mon record sur une piste normale", a analysé Thiam. "Je me suis sentie bien à la hauteur, mais le manque de préparation technique a joué. Au poids et à la longueur aussi, je suis plus que satisfaite. Et après au 800m, l'objectif était ce record de Belgique. Avec ce 2:18, je sais que je peux réussir 2:16 ou 2:17 en plein air, peut-être encore mieux l'été prochain."

Avec Noor Vidts, une deuxième Belge est même montée sur le podium. "Elle a accompli de belles prestations cette saison et de plus, dans un championnat, tu ne sais jamais ce qui peut arriver", a raconté la championne olympique. "Son total est impressionnant. Elle a été excellente et je suis très heureuse pour elle. Il n'y a rien de plus beau que de partager le podium avec une compatriote, surtout à la deuxième place." Thiam n'a pas encore pris de décision concernant son prochain grand rendez-vous. Sa participation à l'Hypo de Götzis n'est pas encore certaine. "Je veux certainement encore faire un heptathlon après cet Europ, mais ce n'est pas encore décidé lequel. Je dois encore réfléchir à la meilleure date possible. Chaque chose en son temps. En ce qui concerne Tokyo, c'était un plus de pouvoir venir ici. Je pense que je suis maintenant là où je dois être. Avec un peu plus d'entraînement dans les jambes, je pense que de belles choses sont possibles cet été."

 




 

Vos commentaires