Accueil Sport Tous les Sports Autres Sports

NBA: Durant fait gagner les Nets contre le Magic, les Celtics submergent les Hornets

Kevin Durant a marqué 45 points, son record cette saison, pour permettre aux Brooklyn Nets de l'emporter 109-102 contre le Orlando Magic, lundi en NBA, et confirmer ainsi le redressement de l'équipe new-yorkaise.

Pendant ce temps, les Boston Celtics, plus que jamais leaders à l'Est, se sont promené contre les Charlotte Hornets (140-105) et les Philadelphia 76ers ont effacé un déficit de 16 points pour battre finalement les Atlanta Hawks (104-101) le soir du retour de blessure de leur centre star Joel Embiid.

A Brooklyn, les Nets ont tout de suite eu beaucoup de travail car le Magic a mené de dix points pendant le premier quart-temps. Mais tout est rentré dans l'ordre et les New-Yorkais ont repris les devants avant la mi-temps, avant que Durant ne fasse le show.

Dans le troisième quart-temps, "KD" a empilé 19 points et bloqué deux tirs adverses, en plus d'un ballon volé. "Mes coéquipiers ont fait de beaux écrans pour moi, on était bien placés et j'ai pu rentrer quelques paniers", a résumé Durant après le match.

Les Nets ont vécu un début de saison chaotique: ils venaient à peine de limoger leur entraîneur Steve Nash quand Kyrie Irving s'est retrouvé au centre d'une polémique provoquée par sa promotion d'un film aux relents antisémites sur les réseaux sociaux.

- La routine à Boston -

Mais tout va mieux depuis quelques matches et Durant, en pleine réussite (19 tirs sur 24), a aussi pris sept rebonds et délivré cinq passes pour emmener les Nets vers une deuxième victoire d'affilée et un bilan désormais à l'équilibre: 11 victoires et 11 défaites.

"On a déjà vécu beaucoup de choses cette saison et arriver à 50% de victoires était notre objectif premier ces deux dernières semaines. On veut continuer à progresser", a ajouté Durant, bien aidé lundi par Irving (20 pts) et Nic Claxton (16 pts et 13 rbds).

A Boston, c'était la routine et Jayson Tatum, absent du dernier match, est revenu pour marquer 35 points avant de se reposer pendant le dernier quart-temps, la situation étant sous contrôle. Quant à Jaylen Brown, qui l'avait remplacé efficacement dimanche contre Washington, c'était à son tour de se reposer, la nuque endolorie.

Les Celtics ont fait le spectacle, enfilant 24 paniers à trois points et accumulant 40 passes décisives de leurs défenseurs pour enregistrer leur 13e victoire en 14 matches. Les Hornets, privés de Terry Rozier, LaMelo Ball et Gordon Hayward, n'ont pas trouvé de réponse.

Boston plane un peu plus sur la conférence Est (17-4).

- Retour brillant d'Embiid -

A Philadelphie, Embiid a repris en douceur après quatre matches ratés en raison d'une entorse au pied gauche. Il a d'abord manqué six tirs sur sept mais a quand même fini avec 50% de réussite (9 paniers pour 18 tirs), avec en prime huit rebonds et sept passes.

Quand Embiid a donné aux 76ers l'avantage 101-100 à 18 secondes du buzzer, puis a rentré le dernier lancer franc de la partie, le public chantait "MVP! MVP!". Et il a rassuré tout le monde en disant, après le match, qu'il était "excité de revenir en si peu de temps".

A Washington, le centre des Wizards, Kristaps Porzingis, a lui réussi le plus gros total de points de sa carrière: 41, dont 29 en première mi-temps. Son club a débordé (142-127) les Minnesota Timberwolves, privés dans le troisième quart-temps de leur star Karl-Anthony Towns, blessé au mollet droit et aidé pour sortir du parquet par son coéquipier français Rudy Gobert.

A Los Angeles, les Lakers ont longtemps cru tenir leur troisième succès d'affilée, contre les Pacers, jusqu'à mener 101-84 à dix minutes du terme.

Et même à 113 partout, LeBron James, sorti lors du premier quart-temps après s'être foulé une cheville, est parvenu à redonner l'avantage à L.A. Mais le dernier mot est revenu à Indiana, grâce à un rebond décisif de Tyrese Halliburton et un panier à trois points inscrit au buzzer par le rookie Andrew Nembhard (116-115).

À la une

Sélectionné pour vous