En ce moment
 

NBA: les Lakers officialisent l'arrivée de Vogel au poste d'entraîneur

NBA: les Lakers officialisent l'arrivée de Vogel au poste d'entraîneur
L'entraîneur Franck Vogell, alors à la tête des Indiana Pacers, le 28 mai 2013 lors d'un match contre Miami, à IndianapolisANDY LYONS

Les Los Angeles Lakers ont officialisé lundi la nomination au poste d'entraîneur de Frank Vogel, qui va tenter de conduire la deuxième franchise NBA la plus titrée de l'histoire en play-offs pour la première fois depuis 2013.

"Nous sommes enthousiastes à l'idée d'avoir Frank Vogel comme nouvel entraîneur en chef des Lakers", a expliqué le manageur général de la franchise californienne, Rob Pelinka.

"+Coach Vogel+ a prouvé par le passé que ses équipes réussissaient bien durant les play-offs et il dispose de toutes les qualités que nous cherchons dans un entraîneur, notamment la préparation studieuse des matches, une très grande faculté de travail et une exigence extrême envers ses joueurs", a-t-il poursuivi.

Il est le 27e entraîneur dans l'histoire des Lakers, le 23e depuis que la franchise, créée à Minneapolis, s'est installée à Los Angeles, et surtout le 6e depuis 2011 et le départ de l'emblématique Phil Jackson.

L'information avait été révélée samedi par la chaîne de télévision ESPN et par le Los Angeles Times.

Vogel, 45 ans, était sans équipe depuis son limogeage à Orlando, en avril 2018, après deux saisons.

Il s'est fait nom à la tête des Indiana Pacers (2011-16) qu'il a conduits à deux reprises en finale de la conférence Est en 2013 et 2014.

Il affiche à son bilan d'entraîneur NBA 304 victoires pour 291 défaites (51,1% de victoires).

Présenté comme un partisan d'un basket physique et défensif, Vogel rejoint une franchise en crise qui n'a plus disputé les play-offs depuis 2013.

Elle a vécu une saison 2018-19 décevante malgré le recrutement de la superstar de la NBA, LeBron James, en terminant à la 10e place de la conférence Ouest (37 v-45 d).

Magic Johnson, son président des opérations basket, a jeté l'éponge peu avant le dernier match de la saison, lors d'une conférence de presse surréaliste, sans prévenir les propriétaires.

Les dirigeants, très critiqués, ont ensuite limogé Luke Walton, entraîneur de l'équipe depuis 2016, puis ont essuyé les refus de Monty Williams, qui a préféré aller à Phoenix, et de Tyronn Lue, ancien entraîneur de LeBron James à Cleveland, en raison d'un différend sur la durée de son contrat.

Les Lakers n'ont en revanche pas confirmé que l'ancien joueur Jason Kidd serait l'un des adjoints de Vogel.

Vos commentaires