Nous avons essayé le... footbulle (photos et vidéos)

 
 

Nous avons convié une bande de copains à tester le Bubble football. Le quoi? Le foot bulle, un sport complètement fou qui nous vient de Norvège et qui s'est rapidement répandu en Europe. En Belgique, il a débarqué depuis plus d'un an. Découverte.

L'idée est folle. Carrément folle d'ailleurs. Mais, l'idée est amusante. Pour l'une de leur émission, Henrik Elvestad et Johan Golden, deux animateurs de télévision norvégiens, créent, il a trois ans, le "Bubble football".

Deux ans plus tard, les bulles bondissent et rebondissent à Bruxelles et dans le Hainaut grâce à Quentin Merckx, directeur de la société Footbulle.be. "L'idée m'est venue après avoir vu un zapping à la télévision, il y a un an", nous raconte-t-il. Trouvant "le concept assez sympa", il se dit qu'il y a quelque chose à faire. "J'ai regardé au niveau belge ce qui existait déjà et comme c'était le tout début, je me suis dit qu'il y avait quelque chose à faire au niveau de ce sport. Sans penser au côté business mais juste au côté sportif. J'ai alors commandé le matériel pour voir ce que ça donnait. Je dois être le 3e ou 4e en Belgique mais le premier à Bruxelles, Brabant et Hainaut". Une fierté pour ce papa de 31 ans qui a donné de sa personne pour mettre ce projet sur pied. "Oui, j'ai investi un paquet. Mais ça valait le coup. Aujourd'hui, le succès est plus qu'au rendez-vous, je n'ai vraiment pas à me plaindre. Je suis d'ailleurs à la recherche pour augmenter et développer le volume de prestations possibles".


Trêve de bavardages, place au jeu!

Nous avons essayé le... footbulle (photos et vidéos)

Ca court (un petit peu), ça frappe dans le ballon (un peu plus), ça se bouscule, beaucoup. Et ça rigole. Les huit joueurs présents sur la pelouse synthétique du centre de Dworp, dans la province du Brabant flamand, s'éclatent mais très vite, s'essoufflent. Courir et taper dans le ballon, tomber et se relever, ça fatigue. "C'est pourquoi je demande d'être au moins 10 à 12 personnes", nous précise Quentin. "Ceci afin de pouvoir faire des changements dans les équipes. Je stoppe le match toutes les 5 minutes pour les changements. C'est nécessaire pour se reposer car il faut savoir qu'une bulle pèse en moyenne 12 kilos. Donc c'est assez lourd. C'est aussi difficile au niveau récupération. On chauffe à l'intérieur d'une bulle qui oblige à respirer beaucoup plus".

Nous avons essayé le... footbulle (photos et vidéos)


Impressionnant mais pas dangereux

Grâce à cette grande bulle remplie... d'air(!), les joueurs peuvent se propulser les uns contre les autres en toute sécurité. Car si la pratique paraît impressionnante, "ce n'est pas dangereux", tempère le directeur de la société Footbulle.be. "Il y a des règles de sécurité importantes qui sont dictées avant l'activité et qu'il faut respecter. Oui, c'est assez impressionnant au niveau des chocs par exemple mais, je vais dire, c'est prévu pour. Il n'y a pas de gros dégâts, je n'ai jamais eu de souci par rapport à ça. Jamais eu de gros blessés non plus. On se cogne une fois le nez, on se fait un peu mal à la cheville mais je n'ai jamais eu de gros accident".

Nous avons essayé le... footbulle (photos et vidéos)


"C'est vraiment drôle, à tester!"

C'est ce que nous confirme Cédric, qui vient de tester l'activité durant une heure. "C'est un sport assez amusant. Au début, je me suis demandé si cela allait faire mal ou pas. Après, quand on a compris tout ça et les règles du jeu, c'est vraiment quelque chose à essayer. J'invite tout le monde à le faire car c'est très amusant. Si on respecte les règles, il y a moyen de passer un très bon moment. Honnêtement, c'est assez physique, il faut avoir une bonne condition. Il faut venir assez préparé. La bulle pèse quelques kilos, il faut savoir la soulever, courir avec, se relever des chutes, ... Il faut tester mais préparé". Même son de cloche du côté de Luca, l'un de ses adversaires aujourd'hui. "Une activité sympa mais physique. C'est l’idéal pour passer un bon moment entre amis. Il y a moyen de bien se marrer. Si vous avez des comptes à régler, il faut faire ce sport (rires). Plus sérieusement, c'est vraiment fun. Entre amis, c'est parfait. Oui, je referai l'activité mais avec des genouillères pour me protéger les genoux".

Si c'est l’équipe de Luca qui s'est imposée face à celle de Cédric, les deux compères se sont retrouvés en compagnie de leurs amis pour une troisième mi-temps, bulles comprises?

Nous avons essayé le... footbulle (photos et vidéos)


Infos et tarifs

Quentin Merckx et sa société Footbulle.be vous accueillent dans l'un de leurs deux centres sur Bruxelles (Dworp) ou Charleroi (Gosselies). Les deux centres disposent d'un bar et de vestiaires avec douches pour tout votre confort. En ce qui concerne les prix de l'activité, il existe trois formules avec différents tarifs qui varient en fonction du jour, de l'heure mais aussi du nombre de participants. Du lundi au vendredi, de 16h à 18h: 160€/heure. Le samedi, de 14h à 18h: 185€/heure. Du lundi au samedi, de 18h à 22h et le dimanche: 210€/heure. Pour plus d'informations à ce sujet: www.footbulle.be!




 

Vos commentaires