Accueil Sport Tous les Sports Autres Sports

Patinage artistique: à Angers, Siao Him Fa éclipse Malinin

Le patineur français Adam Siao Him Fa, qui a réussi à conserver son titre au Grand prix de patinage à Angers samedi, a confirmé son changement de dimension en s'imposant devant le grand espoir américain Ilia Malinin dans un bras de fer spectaculaire.

Poussé par la compétition serrée avec son rival mais comparse Malinin - "C'est cool et c'est motivant. On va se tirer vers le haut", expliquait-il vendredi -, Siao Him Fa s'est surpassé samedi lors de son programme libre pour éclipser l'étoile américaine de 18 ans, qui détenait une courte marge d'environ un demi-point après le programme court.

Le programme libre du Français, mené crescendo en costume fleuri avec en ouverture une composition de Max Richter réarrangée avec des bruits de machine à écrire et de pages qui se déchirent, lui a permis de signer une performance remarquable de 205,71 points, son meilleur score en programme libre, pour s'emparer de la première place au classement final devant Malinin, et rejoindre le club fermé des patineurs ayant franchi les 300 points.

- "J'ai oublié la compétition" -

"Le thème c'est que j'écris et je raconte ma vie" expliquait-il à l'AFP avant la compétition. "Le début est assez triste, mélancolique et sur la deuxième partie, il y a une explosion d'émotions et je décide de réécrire une histoire beaucoup plus positive et plus lumineuse de ma vie."

"Je ne réalise toujours pas ce qui s'est passé. Pendant un moment j'ai complètement oublié la compétition", a réagi Siao Him Fa après sa victoire. "Dans ma tête c'était vraiment + Fais comme à l'entraînement, patine et amuse toi+", a-t-il ajouté. Sans pour autant perdre de vue le classement: il a ainsi préféré réserver son salto, un geste qu'il a tenté en compétition mais pénalisé pour sa dangerosité, pour sa sortie de la patinoire, sous les ovations, plutôt que de l'inclure dans son programme.

Malgré une performance de haut vol menée sur le générique de la série Succession, Malinin, une moue presque dubitative à la fin de son programme, n'a pu que s'incliner, deux semaines après avoir décroché l'or à Skate America.

Beau joueur malgré tout, le médaillé de bronze aux derniers championnat du monde a salué la performance du Français, avec lequel il s'était entraîné cet été. "C'était incroyable de le voir (Adam) réussir malgré toute la pression qu'il y avait sur lui".

Un autre nom du patinage artistique, le Japonais Yuma Kagiyama, vice champion olympique, complète le podium masculin.

- Levito sacrée à 16 ans -

Sur le plateau féminin, l'Américaine Isabeau Levito a signé à 16 ans sa première victoire en Grand Prix, après avoir remporté l'argent à Skate America.

Charmeuse de serpents pour son programme court, elle est revenu à une plus classique musique de ballet dans son programme libre en costume à plumes, maîtrisé malgré une erreur finale sur une pirouette combinée qui lui a causé quelques frayeurs dans la longue attente du décompte des points.

"Je suis juste heureuse d'avoir très bien réussi la première partie", a déclaré Levito à la presse à propos de son "final dramatique", qui ne l'a finalement pas empêchée de s'imposer devant la Belge Nina Pinzarrone, dont c'est la première médaille en Grand Prix, et la Japonaise Rion Sumiyoshi.

En danse rythmique, c'est le duo italien et champion d'Europe composé de Charlène Guignard et Marco Fabbri qui s'est imposé, tandis que chez les couples ce sont les canadiens Lia Pereira et Trennt Michaud qui ont pris l'or.

À la une

Sélectionné pour vous