En ce moment
 

Ski Alpin: Kilde signe son grand retour, Pinturault 6e comme la veille

 
 

Onze mois après une grave blessure au genou droit, le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde, vainqueur du gros globe de cristal 2020, a réussi un formidable retour en remportant le deuxième super-G de Coupe du monde de ski alpin de Beaver Creek (Colorado) vendredi.

Sous un grand soleil, Kilde a devancé d'un souffle, de 3/100e précisément, le Suisse Marco Odermatt, qui avait remporté la veille le premier super-G sur la "Birds of Prey" et conforte à ce titre la tête au classement général après cinq des 37 courses au programme du calendrier.

L'Américain Travis Ganong a complété le podium à 37/100e, son premier en super-G, devant le champion olympique autrichien Matthias Mayer relégué à 92/100e de Kilde.

"C'est incroyable ! C'est aussi incroyable d'être ici à Beaver Creek avec les fans de retour, de franchir la ligne d'arrivée et d'entendre réellement les fans qui encouragent", a-t-il commenté à chaud.

Mi-décembre 2020, il avait touché le fond après s'être rompu le ligament croisé du genou droit, pendant un entraînement de super-G en Autriche à Hinterreit. Il était alors deuxième du classement de la Coupe du monde, finalement remportée par le Français Alexis Pinturault.

Le Norvégien de 29 ans, vainqueur du gros globe de cristal en 2020, n'a fait son retour à la compétition que le week-end passé à Lake Louise. Et jeudi à Beaver Creek il n'a pu finir le premier super-G au programme. Mais il a bel et bien rayonné pour sa troisième course, privant Odermatt, pourtant impérial la veille, d'un doublé dans le Colorado.

- La frayeur Jansrud -

"Ca a été une longue bataille, beaucoup de hauts et de bas. S'avancer aujourd'hui et gagner cette course est incroyable, je suis super heureux. Hier, j'étais juste un peu trop excité et j'ai tout simplement fini en dehors du parcours. Aujourd'hui, mon plan était juste de descendre d'un cran", a-t-il dit.

Kilde, patientant un peu plus sereinement durant le passage de tous ses concurrents, une fois le danger Odermatt évacué, a aussi eu une grosse montée de stress, en assistant à l'impressionnante chute de son compatriote Kjetil Jansrud qui a finalement pu se relever et même descendre la piste sur ses skis, après avoir violemment percuté le filet de sécurité en sortie d'un virage.

"C'est sûr que c'est une journée aigre-douce. Nous appartenons à la même équipe et Kjetil est l'un de mes plus proches amis. Voir ce terrible accident était vraiment, vraiment douloureux. Mais il est sur pied, même si je ne pense pas qu'il aille trop bien. Je croise juste les doigts pour que ce ne soit pas trop grave", a-t-il espéré.

Kilde a dû aussi quelque peu trembler en voyant le début de course d'Alexis Pinturault, très bien parti puisqu'il était devant après les deux premiers secteurs. Mais le skieur de Courchevel n'a pu tenir ses promesses, perdant près d'une seconde sur la deuxième partie du tracé, pour finalement se classer 6e, comme jeudi.

Juste derrière pointe Matthieu Bailet (7e à 1 sec 20), Nils Allegre finissant 11e (à 1 sec 59), Mathieu Fèvre 15e (à 1 sec 84) et Blaise Giezendanner 16e (à 1 sec 85)

Les skieurs ont rendez-vous samedi pour la descente dans la station du Colorado.


 




 

Vos commentaires