Top 14: Toulouse pour consolider, Castres pour reconstruire

Top 14: Toulouse pour consolider, Castres pour reconstruire
L'entraîneur de Toulouse, Ugo Mola (d), et l'entraîneur des arrières, Clément Poitrenaud, lors du match de Top 14 à domicile face à Montpellier, le 23 février 2020REMY GABALDA
 
 

Le Stade Toulousain peut profiter de l'absence du Racing 92, accaparé par la Coupe d'Europe, pour creuser l'écart en tête du Top 14 lors d'une 5e journée marquée par le retour de Castres, privé de match pendant un mois par le Covid-19.

. Toulouse, l'automne au chaud?

Cinq mille spectateurs, c'est la corne d'abondance en période de couvre-feu! Une mesure qui ne concerne pas Brive et son Stadium où les 4.500 abonnés pourront prendre place pour soutenir le CAB face au dernier champion (2019). "C'est quelque chose qui n'est pas négligeable quand on se déplace à Brive, on connaît la ferveur de ce public qui arrive à transcender son équipe régulièrement", soulignait jeudi l'entraîneur des arrières toulousains, Clément Poitrenaud.

La saison passée, en octobre justement, Toulouse était tombé dans le piège corrézien (23-9). Hors de question donc pour le leader de sous-estimer le CAB, au bilan positif jusqu'ici (2 succès, 1 revers) et battu de peu à Bordeaux-Bègles (25-20). "C'est une équipe très difficile à manoeuvrer, bien organisée, qui fait plutôt un bon début de saison aussi", souligne Poitrenaud, qui s'attend à un "match âpre". Brive, "ce n'est pas qu'un jeu d'avants, ce sont aussi des initiatives. On y va avec beaucoup d'humilité."

Après un probant succès au Racing (30-24), certes diminué par ses cas de Covid-19 et focalisé sur sa finale de Coupe d'Europe, Toulouse voit une belle occasion de conforter sa place pour passer l'automne au chaud.

Car le XV de France va bien disputer six matches, après l'accord de dernière minute trouvé jeudi entre la Fédération et la Ligue, et son principal pourvoyeur va bien perdre dimanche ses huit internationaux (Ramos, Ntamack, Dupont, Tolofua, Cros, Marchand, Mauvaka, Baille). Autant pour ménager la charnière Ntamack-Dupont que pour préparer les doublons, l'entraîneur Ugo Mola fera démarrer à Brive celle composée d'Alexi Balès (N.9) et de Zack Holmes (N.10), jusqu'ici peu utilisée et qui devra enchaîner jusqu'en décembre.

. Castres, Montpellier, l'UBB convalescents

Pour cette première journée dans le contexte de couvre-feu contre la pandémie, qui amène la Ligue et le diffuseur Canal+ à revoir les horaires pour les cinq clubs des zones concernées (Racing, Stade Français, Montpellier, Toulouse, Lyon), une équipe sera particulièrement scrutée: Castres, à peine remis de son cluster qui a touché une petite trentaine de ses joueurs et l'a empêché de jouer depuis mi-septembre (ses matches face à Montpellier et Brive ont été reportés).

"Les circonstances sont très difficiles, on va faire face", a résumé à l'AFP le président du CO Pierre-Yves Revol, dont l'équipe se rend à La Rochelle encore privée de nombreux joueurs et de rythme. Mais les Castrais, champions en 2018 à la surprise générale, ont des ressources et le manager Mauricio Reggiardo entend "convertir en motivation" l'épreuve traversée.

Montpellier est aussi convalescent, mais pour des raisons plus sportives que médicales: malgré un effectif (Rattez, Bouthier, Reinach, Camara, Ouedraogo, Guirado...) et un staff (Saint-André, Garbajosa, Elissalde) très pourvus, le MHR n'a pas gagné un match en trois rencontres disputées. Les Héraultais ne sont pas passés loin à Toulon (25-21) et doivent impérativement ouvrir le compteur face à Agen, l'autre club sans victoire jusqu'ici, sous peine de grosses turbulences.

Les turbulences, les Bordelais les ont subies après le revers à Lyon (27-10) qui a mis en colère Christophe Urios. "Je déteste qu'on triche comme ça, qu'on fasse semblant", avait tonné le manager. Eux aussi touchés par le Covid-19 - trois cas déclarés -, les Girondins n'ont pas pu se racheter face à Clermont, le match ayant été reporté. Ils en ont l'occasion samedi à Pau, séduisant deuxième au classement.

Dimanche, Lyon (10e), accroché justement dans le Béarn (29-29), voudra tourner la page d'un début de saison mitigé face à Bayonne et le dépasser (8e). Dans la même zone au classement, Clermont (5e) devra se méfier du Stade Français (9e), revenu victorieux de ses deux premiers déplacements à Castres et Agen.




 

Vos commentaires