En ce moment
 

Un ancien basketteur belge contracte volontairement le covid-19 pour voyager et fait un tollé en Flandre (photo)

Tollé en Flandre: pour pouvoir voyager, cet ancien basketteur belge contracte volontairement le covid-19 (photo)
 
 

Pieter Loridon est pris dans une tempête médiatique. Cet ancien basketteur, membre de l'équipe nationale belge à l'époque, a annoncé sur Instagram qu'il allait contracter volontairement le covid-19 afin de pouvoir bénéficier d'un certificat de rétablissement, lequel lui permet de voyager. Opposé au vaccin, il y voit une solution pour éviter l'injection.

"Non, je ne rejoindrai pas la société de la vaccination. Je dois aller à l’étranger pour les affaires et, ça non plus, une personne en bonne santé ne peut pas le faire sans vaccin. J’opte donc pour un booster naturel de mon système immunitaire qui fonctionne parfaitement sur les variants", a écrit l'ancien joueur sur Instagram. Une annonce qui a immédiatement fait polémique en Flandres, où il est particulièrement populaire.

Marc Van Ranst a été le premier à dégainer. "C’est totalement absurde et complètement irresponsable. Booster son système immunitaire de manière naturelle signifie attraper la maladie et tous les effets secondaires possibles. Y compris les effets à plus longs termes...", a-t-il d'abord déclaré à la télévision, avant de se diriger vers Twitter. "Tu as une tonne d'abonnés, Pieter. Il est totalement irresponsable de s'infecter délibérément et d'en faire la promotion auprès de vos followers, juste pour obtenir un certificat de guérison", y a-t-il écrit.

De son côté, Wouter Beke, Ministre Flamand de la Santé, a dénoncé l'approche de Pieter Loridon. "Nos excellents soignants prendront également soin de vous si vous atterrissez à l’hôpital. C’est un incroyable manque de respect envers les nombreux soignants qui, depuis deux ans, donnent le meilleur d’eux-mêmes dans des conditions particulièrement difficiles", a-t-il écrit.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.


 


 

Vos commentaires