En ce moment
 

Un Belge de plus aux JO de Tokyo: Jaouad Achab a décroché son ticket en taekwondo

Un Belge de plus aux JO de Tokyo: Jaouad Achab a décroché son ticket en taekwondo

Jaouad Achab ira aux Jeux Olympiques de Tokyo. Le taekwondoïste belge de 27 ans est certain depuis ce samedi de faire partie du top 5 du ranking olympique, et donc d'être directement qualifié pour les Jeux.

Vendredi, Jaouad Achab a été éliminé en quarts de finale de la finale du Grand Prix de taekwondo à Moscou, en -68 kg. Il a été battu par l'Iranien Mirhashem Hosseini, tombeur de Si Mohamed Ketbi au tour précédent. Hosseini ayant été éliminé en demi-finales samedi, Achab est certain de figurer dans le top 5. "Il faut encore attendre la confirmation officielle de la fédération mondiale, mais si nos calculs sont exacts, et j'espère qu'ils le sont, Achab est 5e et donc qualifié. En cas de 6e place, il devra compter sur une réallocation. C'est donc une bonne nouvelle", déclare Laurence Rase, directrice technique de la fédération de taekwondo, présente au stage du Team Belgium à Belek, en Turquie.

Achab avait déjà pris part aux Jeux de Rio en 2016, où il avait pris la 5e place. Il est pour l'instant le seul taekwondoïste belge à avoir son billet pour Tokyo, mais Laurence Rase espère que d'autres vont l'accompagner. "Il y aura encore un tournoi continental de qualifications en avril, où nous pouvons envoyer deux femmes et un homme", avance Laurence Rase. "C'est très difficile pour un taekwondoïste de se qualifier pour les Jeux. Il n'y a que 16 places par catégorie et le niveau est très élevé en Europe. Si on va aux Jeux, on a de grandes chances de faire un top 8".

Trois taekwondoïstes belges étaient aux Jeux de Rio. Raheleh Asemani avait aussi terminé 5e, tandis que Si Momahed Ketbi s'était classé 11e. "En 2013, j'aurais signé pour deux top 5, mais quand on perd deux fois le combat pour le bronze aux Jeux, on est bien sûr déçu", dit Laurence Rase. "L'objectif à Tokyo sera encore de décrocher une médaille. Les athlètes sont plus matures, et les conditions de travail se sont professionnalisées, avec un nouveau staff et un coach étranger. Je ne veux cependant pas mettre de pression sur Jaouad. Il doit surtout profiter de sa qualification. On se mettra au travail en janvier. Il restera alors sept mois pour préparer les Jeux". Avant Tokyo, deux grands rendez-vous attendent Achab: la prestigieuse manche de Coupe du monde de Lommel en mars et l'Euro en mai.

Vos commentaires