Accueil Sport Tous les Sports Cyclisme

Adam Yates s'impose dans un sprint à deux devant Pavel Sivakov

Le Britannique Adam Yates a remporté le Grand Prix Cycliste de Montréal (WorldTour), couru dimanche sur 221,4 kilomètres au Canada. Après dix-huit tours de la boucle de 12,2 kilomètres, il s'est imposé dans un sprint à deux devant le Français Pavel Sivakov (INEOS Grenadiers). L'Espagnol Alex Aranburu (Movistar) a pris la 3e place.

Le GP de Montréal offrait un parcours bien au profil bien plus accidenté que la première étape du diptyque canadien, tenue au Québec vendredi et remportée par Arnaud De Lie (Lotto Dstny). Les dix-huit ascensions de la Côte Camilien-Houde (1,8 km à 7,2%) et des côtes mineures du circuit compilaient plus de 4700 mètres de dénivelé.

Florian Vermeersch (Lotto Dstny) s'est retrouvé totalement seul dans l'échappée qu'il a amorcée après une dizaine de kilomètres de course. Il a résisté pendant près de 150 kilomètres, mais a inévitablement été repris à 54 kilomètres du terme. Son coéquipier Arnaud De Lie a tenté d'animer la course à plusieurs reprises, mais il n'avait pas les jambes pour rééditer son exploit de vendredi à Québec.

Adam Yates et Pavel Sivakov ont pris la poudre d'escampette par rapport à un groupe réduit à une douzaine de coureurs, à 10 kilomètres du terme. Les deux coureurs ont creusé un écart de 10 à 15 secondes, suffisant pour se disputer la victoire à deux, et Yates a dominé Sivakov au sprint pour remporter la 23e victoire de sa carrière, la 5e cette saison.

Au palmarès, Yates succède au Slovène Tadej Pogacar, vainqueur en 2022, et à Greg Van Avermaet, lauréat 2021 (et 2016). Avant la course, 'GVA' a été honoré par les organisateurs et s'est vu offrir un maillot de hockey pour les neuf podiums et deux victoires qu'il a conquises au cours de sa carrière sur les deux classiques canadiennes, Québec et Montréal.

À lire aussi

Sélectionné pour vous