En ce moment
 

"Ce serait une honte de perdre Spa !": Sebastian Vettel flingue la F1 et veut sauver le GP de Belgique

"Ce serait une honte de perdre Spa !": Sebastian Vettel flingue la F1 et veut sauver le GP de Belgique
 
 

L'avenir du GP de Belgique de F1 fait beaucoup parler. Notre grand prix national est menacé à partir de 2023, année de la toute dernière édition incluse dans le contrat actuel. Liberty Media, propriétaire de la discipline, envisage de se passer du circuit de Spa ou de le faire entrer dans une alternance, avec l'intention de visiter de nouveaux horizons avec la Formule 1.

Ce projet ne plaît pas du tout à Sebastian Vettel. L'Allemand, quadruple champion du monde et titulaire chez Aston Martin, ne s'en est pas caché. Interrogé par Racefans, l'Allemand n'a pas hésité à fustiger l'approche des patrons de la discipline, en avançant notamment une certaine hypocrisie sur le sort réservé à Spa-Francorchamps. "Spa, c'est un bon exemple", a débuté l'Allemand. "C'est une honte ce que l'on a vu l'an dernier, avec une course annulée par la pluie et des fans qui n'ont même pas été remboursés. Mais blâmer Spa n'aurait pas de sens, alors qu'eux-mêmes cherchent des solutions pour couvrir leurs pertes. Et on voudrait leur demander de payer plus ?", s'étonne l'Allemand.

Pour lui, la F1 doit éviter de tomber dans le piège de l'argent et préserver certains GP. "Je ne suis pas le développeur de ce sport. Mais je vois les endroits où nous allons, les nouveaux circuits. C'est chouette de découvrir de nouvelles choses, mais c'est dicté par l'argent. C'est une honte d'avoir perdu le GP d'Allemagne et ce serait une honte de perdre Spa. Ce serait aussi une honte de perdre l'Espagne. Si ces pays ne sont pas prêts à payer plus, alors ils seront éjectés et ce serait scandaleux", a-t-il détaillé.

Les négociations entre la F1 et Spa Grand Prix, le promoteur de la course chez nous, sont toujours en cours. 


 

Vos commentaires