Décès de Maria De Villota: une conséquence de son accident

 

Isabel, la soeur de Maria De Villota, a révélé ce samedi que l'ancienne pilote d'essai de l'écurie Marussia était décédée des suites de son accident survenu à bord de sa F1 sur l'aérodrome de Duxford.

"Maria nous a quittés dans son sommeil, vers 6h00 du matin, des suites des blessures neurologiques dont elle avait souffert en 2012, d'après ce que le médecin légiste nous a dit", a annoncé Isabel, la soeur de Maria De Villota retrouvée morte dans un hôtel de Séville vendredi matin.

"Causes naturelles"

La pilote espagnole, 33 ans, avait été gravement accidentée l'an dernier lors d'une séance d'essais au volant d'une F1 de l'écurie Marussia.
 
L'autopsie a confirmé que Maria de Villota est décédée "de causes naturelles", avait indiqué une source proche de l'enquête vendredi, sans donner plus de détails. "Je ne peux en dire plus par respect pour la famille", avait alors ajouté cette source.

Retour sur l'accident

Fille d'un ancien pilote de F1, Maria de Villota avait été victime d'un accident le 3 juillet 2012 lors d'essais privés en Angleterre. C'était sa première sortie au volant d'une monoplace de l'écurie russe Marussia, pour des essais aérodynamiques en ligne droite, sur la piste privée de l'aérodrome de Duxford, près de Cambridge. Sa monoplace avait percuté un camion de son écurie après avoir accéléré de manière inexplicable. L'Espagnole avait été opérée deux fois et avait perdu l'usage de l'oeil droit.

 

Vos commentaires