En ce moment
 

Deux stars confondues, malaise de Venus Williams: cet ancien pilote de F1 fait le buzz avec ses interviews au GP de Miami (vidéo)

Deux stars confondues, malaise de Venus Williams: cet ancien pilote de F1 fait le buzz avec ses interviews au GP de Miami (vidéo)
 
 

Le GP de Miami, c'était aussi une question de stars. Nombre de vedettes du sport, mais aussi du cinéma étaient présentes au GP le plus glamour de l'année, aux côtés de l'épreuve monégasque. Sur la grille, certains journalistes ont perdu le contrôle, surpris par le nombre de stars autour d'eux. Dans le lot se cache un certain Martin Brundle, grand journaliste de Sky Sports, mais surtout ancien pilote de renom, lui qui a couru en F1 pendant 12 ans. 

Ce dernier a donc déambulé pour avoir des réactions de stars. Il a notamment interpellé Venus Williams. L'échange entre eux est en train de devenir viral sur les réseaux sociaux. La faute à un petit malaise: alors que Brundle l'interrogeait, Venus Williams a soudainement semblé surprise par le journaliste. Ce dernier a laissé son micro tendu vers la joueuse, pensant qu'elle allait encore fournir des éléments de réponse. Mais non, de quoi s'offrir un petit moment de silence gênant, mais finalement pas bien méchant.

"Quelle est la question ?", a plaisanté l'Américaine, "Ce n'est pas grave, c'était chouette de vous parler", a rétorqué Brundle, avant de continuer son petit tour. Mais ce n'est pas tout. Brundle avait aussi confondu deux stars sur la grille. Il pensait parler à Patrick Mahomes, mais était en réalité en discussion avec Paolo Banchero, un joueur de basket. "Quel est votre nom ? Je pensais parler à quelqu'un d'autre", a lâché l'Anglais, faisant rire son interlocuteur. 

Une merveille de mise en grille !

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.


 

Vos commentaires