En ce moment
 

Énorme accident pour Max Verstappen, accroché à pleine vitesse par Hamilton (photos)

Grosse frayeur à Silverstone après un ÉNORME crash de Max Verstappen (photos)
 
 

Max Verstappen s'est offert une fameuse frayeur. Le pilote néerlandais a été percuté par Lewis Hamilton dans le premier tour du GP d'Angleterre, disputé ce dimanche à Silverstone.

Parti en pole, le Néerlandais a résisté aux assauts du septuple champion du monde. Sur la dernière tentative, à l'intérieur d'un virage rapide, Hamilton n'a pu éviter le pneu arrière droit de Verstappen. Le Néerlandais a filé vers le mur, qu'il a heurté à haute vitesse.

Le pilote de 23 ans a pu sortir rapidement de sa voiture mais était visiblement sous le choc après le très violent accident. Il a quitté la piste dans une ambulance, après avoir salué le public britannique, et sa monoplace très abîmée, témoignant de la violence du crash, a été sortie du circuit.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

Le Néerlandais a "été emmené dans un hôpital local pour des tests de précaution supplémentaires" après un premier contrôle "par les médecins du centre médical du circuit de Silverstone", a annoncé Red Bull. Son choc avec la barrière de sécurité a été mesuré à 51 g, selon le patron de l'écurie Red Bull Christian Horner.

"C'était une manoeuvre désespérée, c'est décevant venant d'un pilote sept fois champion du monde, qui a envoyé un pilote à l'hôpital", a critiqué, très énervé, le directeur de l'écurie Red Bull Christian Horner, qui a fustigé une pénalité "inutile".

"Je suis content d'aller bien. Très déçu d'avoir été sorti comme ça (au premier tour). La pénalité donnée (dix secondes pour Hamilton, NDLR) ne nous aide pas et ne reflète pas la manoeuvre dangereuse que Lewis a réalisée sur la piste. Assister à ces célébrations alors que le pilote (adverse, NDLR) est encore à l'hôpital relève d'un comportement irrespectueux et antisportif, mais nous allons de l'avant", a déclaré un peu plus tard Max Verstappen sur Twitter.

C'était agressif des deux côtés

Lewis Hamilton est finalement parvenu à s'imposer malgré une pénalité de 10 secondes écopée après l'accrochage avec Max Verstappen dans le premier tour. "Le début de course a été agressif des deux côtés mais selon moi j'étais à côté de Max dans le virage". Selon Hamilton, Verstappen ne lui a "pas laissé d'espace" alors qu'il était placé "complètement à sa hauteur". "J'essaie toujours de rester mesuré, en particulier dans la bataille avec Max. Vous savez qu'il est très agressif" dans son pilotage, a-t-il poursuivi.

Ressorti avec 13 secondes de retard sur Leclerc, le Britannique est progressivement remonté, porté par le public en délire. Le compte à rebours était lancé, et il s'est achevé à deux tours de l'arrivée. Clin d'oeil à la foule, le héros national a doublé Leclerc dans le même virage et grâce à la même manoeuvre intérieure que face à Verstappen en début de course. Cette fois sans pénalité. "C'était une course compliquée mais grâce au public et à un fantastique travail d'équipe, nous avons gagné. Ce public est le meilleur, c'est un rêve qui devient réalité", a lancé Hamilton, vainqueur pour la 8e fois à Silverstone.




 

Vos commentaires