F1: Bottas en pole, Hamilton placé pour le record de Schumi

 
F1
 

Le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) a réalisé le meilleur temps des qualifications samedi et s'élancera en pole position, dimanche au Nürburgring, pour le Grand Prix de l'Eifel, 11e manche de la saison de Formule 1.

Lewis Hamilton partira juste à côté de son coéquipier et aura de nouveau l'occasion d'égaler le record de victoires en F1 (91) de Michael Schumacher, comme lors du GP de Russie il y a deux semaines.

Le circuit du Nürburgring n'avait plus accueilli les monoplaces de F1 depuis 2013. Mais il était l'un des circuits fétiches de Schumacher, né à moins de 100 km de là: le "Baron Rouge" s'y est imposé à cinq reprises.

Max Verstappen (Red Bull) a pris la 3e place des qualifications, derrière les deux Mercedes, comme souvent ces derniers mois. "Je pensais faire un peu mieux, pour être honnête" a réagi le Néerlandais, un peu déçu. "Mais nous nous rapprochons" a-t-il encore affirmé, histoire de se donner un peu de courage pour dimanche.

- Leclerc bien placé -

Charles Leclerc a réussi à placer sa Ferrari à la 4e place sur la grille à l'issue de la Q3, alors que son coéquipier Sebastian Vettel, en partance pour l'écurie Aston Martin (Racing Point actuellement), s'est fait éliminer en Q2 et devra se contenter de la 11e place au départ. Il sera au coeur du peloton, avec un risque accru d'accrochage lors des premiers tours.

Les Renault ont réalisé un joli tir groupé avec Daniel Ricciardo 6e et Esteban Ocon 7e. Pierre Gasly (AlphaTauri), victorieux à Monza, partira 12e tandis que Romain Grosjean (Haas) sera 16e sur la grille.

"Je suis en colère, car je pouvais faire mieux" a expliqué le Franco-Suisse de l'écurie américaine. "Mais tant mieux de n'avoir eu qu'une seule séance d'essais, c'est bon pour nous!" s'est satisfait Grosjean, faisant allusion au fait que les petites écuries pourraient réserver des surprises aux "grosses" dimanche, compte tenu du manque général de préparation.

- Circonstances inédites -

Les circonstances sont inédites pour cette première édition du Grand Prix de l'Eifel, ce massif très boisé où se trouve le Nürburgring. Les qualifications ont eu lieu alors que les pilotes et leurs équipes n'ont eu qu'une seule séance d'essais libres samedi matin.

Les deux séances prévues vendredi ont été annulées en raison des mauvaises conditions météo qui auraient empêché l'hélicoptère médical de décoller en cas d'accident grave.

C'est une chance aussi pour Nico Hülkenberg appelé à la rescousse par Racing Point. L'ex-pilote Renault a remplacé dans la matinée, au pied levé, Lance Stroll souffrant. Il était déjà sur place, comme consultant de la télévision allemande.

"Ils m'ont appelé vers 11h, m'ont dit de faire un test Covid, et voilà je suis là. Je connais bien le circuit, j'ai pas mal d'histoires ici dans les catégories inférieures" a raconté "Hulk", souriant, au micro de Canal+.

Malgré un chrono très honorable à 1,5 seconde de la pole, sans avoir participé aux essais libres de samedi matin, l'Allemand n'a pas pu faire mieux que la 20e place des qualifications dans cette Racing Point qu'il avait déjà pilotée à Silverstone.

Il avait alors remplacé Sergio Pérez aux Grands Prix de Grande-Bretagne et du 70e Anniversaire de la F1, début août, après un test positif du Mexicain au Covid-19.

Dimanche, jusqu'à 20.000 spectateurs sont attendus pour assister au 1er Grand Prix de l'Eifel et voir peut être Hamilton égaler le record du héros allemand de la F1.

 




 

Vos commentaires