En ce moment
 

F1: Nicholas Latifi, pilote chez Williams, prépare le Grand Prix de Hongrie avec l'armée britannique

Un pilote de F1 prépare le GP d'Hongrie avec un tank:
© Twitter @NicholasLatifi
 
 

Ce week-end aura lieu le Grand Prix de Hongrie, le 11e de la saison.

Le pilote Canadien de l'écurie Williams, Nicholas Latifi, a eu une préparation assez originale pour le GP de Hongrie. 

"Mon entraîneur – un ancien commando des Royal Marines – m'a emmené dans la plaine de Salisbury au Royaume-Uni pour passer une journée avec le 14th Regiment Royal Artillery, un régiment d'entraînement au sein de l'armée britannique." écrit le pilote sur son blog. 

Le Canadien rassure ses fans en expliquant qu'il "n'était pas là pour se faire battre à mort". "J'étais là pour observer les gars dans leur environnement de travail et pour voir les similitudes entre l'armée et le sport automobile, en termes de concentration et de motivation nécessaires, et de capacité à performer à un niveau élevé tout le temps."

Le pilote aborde les points communs, pas toujours évidents de prime abord, qu'il peut y avoir entre une équipe militaire d'un char et le monde de la F1. 

"Si nous commettons une erreur en piste, nous pouvons avoir un grave accident. Mais s'il y a un manque de concentration dans l'armée, des vies peuvent être en jeu. explique le Canadien. En discutant avec les pilotes de la machinerie, l'importance de la communication est également apparue haut et fort. C'est très similaire à la F1. Être capable de se concentrer et d'être rationalisé dans ce que vous dites est crucial car les malentendus peuvent avoir un impact sur les résultats."

Reste à voir dimanche si cet entrainement spécial portera ses fruits du côté de chez Williams.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.


 




 

Vos commentaires