Accueil Sport Tous les Sports F1

F1: Sainz Jr offre à Ferrari sa première pole à Austin

Carlos Sainz Jr (Ferrari) a signé la pole position du Grand Prix des Etats-Unis, la troisième de sa carrière en Formule 1, et partira en tête de la grille dimanche au circuit des Amériques.

L'Espagnol a devancé son coéquipier Charles Leclerc, mais le Monégasque, pénalisé après l'installation de nouvelles pièces sur son unité de puissance, s'élancera dix rangs plus bas à la 12e place, selon la grille provisoire communiquée par les organisateurs.

Du coup, c'est le double champion du monde Max Verstappen (Red Bull), auteur du 3e chrono, qui partira en première ligne juste derrière Sainz.

"C'était très amusant, très délicat avec les rafales de vent. J'ai réussi à faire un bon tour sans faire d'erreur. Mais Red Bull reste le favori car ils ont généralement le meilleur rythme de course", a commenté à chaud Sainz Jr, qui offre à la Scuderia sa toute première pole à Austin.

Sa rivale britannique, qui a appris en préparant cette séance de qualifications le décès à 78 ans de son cofondateur et propriétaire, l'Autrichien Dietrich Mateschitz, peut espérer remporter le titre des constructeurs dimanche.

Plusieurs scénarios sont possibles, le plus simple étant que ses pilotes, Max Verstappen et le Mexicain Sergio Pérez, qui s'élancera en 9e position, malgré son 4e temps, car lui aussi pénalisé de cinq places pour un changement de moteur au-delà du quota autorisé, finissent devant Sainz Jr et Leclerc.

Une possibilité réelle tant la domination des Red Bull en course est écrasante depuis le début de saison.

Affecté par la mort de Dietrich Mateschitz, Verstappen a convenu avoir traversé une fin de journée délicate. "C'est une nouvelle difficile pour tout le monde, pour Red Bull et pour le sport, et pour moi en général", a-t-il dit.

"Nous avons manqué la pole de peu, mais il y a une course demain et nous allons essayer de la gagner pour lui", a ajouté le Néerlandais, vainqueur à Austin l'an passé et qui pourra, s'il s'impose, égaler le record de 13 victoire dans une saison, pour l'heure copropriété des Allemands Michael Schumacher et Sebastian Vettel.

À la une

Sélectionné pour vous