En ce moment
 

GP de Grande-Bretagne de F1: Hamilton n'a "pas vu la crevaison venir"

GP de Grande-Bretagne de F1: Hamilton n'a
Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) vainqueur du GP de Grande-Bretagne, à Silverstone, le 2 août 2020Frank Augstein
 
F1

Lewis Hamilton n'a "pas senti d'usure anormale", n'a "pas vu la crevaison venir" dans le dernier tour mais a fini à "l'adrénaline" pour remporter dimanche le Grand Prix de Grande Bretagne de Formule 1, sur trois roues, devant le Néerlandais Max Verstappen.

"Je n'ai eu aucun signe d'avertissement, pas d'usure anormale", a-t-il souligné en conférence de presse, indiquant que sa voiture se comportait bien jusqu'à la crevaison malgré la pression de Valtteri Bottas qui le suivait.

"Normalement, ce type de pneus a une bonne résistance et nous pensions pouvoir terminer la course avec eux", a-t-il dit, confiant qu'une stratégie à deux arrêts pour en changer, au lieu d'un seul, aurait peut-être été plus judicieuse.

"Dans l'excitation du moment, j'ai eu une poussée d'adrénaline mais l'instinct de survie se déclenche aussi", a souligné le sextuple champion du monde après l'arrivée.

"J'entendais (dans ma radio, ndlr) que Max (Verstappen) me rattrapait très très vite. J'essayais de conserver assez de vitesse mais les deux derniers virages ont été très difficiles et j'entendais 7, 6, 5", pour les secondes d'avance qui lui restaient. "Mais je suis arrivé à rester devant", a-t-il souligné, soulagé.

Il a toutefois rappelé que ce n'était pas la première fois qu'il terminait, et gagnait, une course sur trois roues. La dernière fois, c'était alors qu'il était un jeune pilote dans une formule de promotion: "C'était un peu similaire mais les conséquences auraient été beaucoup plus graves aujourd'hui".

"Il va falloir voir pourquoi nous avons eu ces problèmes de pneus", a aussi indiqué Hamilton qui a remporté dimanche pour la 7e fois son Grand Prix national. Il compte désormais 87 victoires, contre 91 pour Michael Schumacher. Hamilton vise aussi un 7e titre mondial, comme "Schumi".

- Lutte contre le racisme -

Le patron actuel de la F1 s'est aussi félicité de la manifestation des pilotes avant le départ, contre le racisme, un sujet sur lequel il a pris des positions publiques remarquées.

Comme en Autriche début juillet, ceux-ci se sont rassemblés sur la ligne de départ en portant un t-shirt avec l'inscription "End Racism", sauf Hamilton, le seul pilote noir présent en F1, qui arborait "Black Lives Matter" sur le sien.

"Je suis heureux de ce que les organisateurs ont fait et que la F1 a consacré du temps à cela", estimant que cela avait été mieux organisé qu'au précédent Grand Prix de Hongrie où une manifestation du même type s'était révélée quelque peu désorganisée.

"Chacun d'entre nous doit se rappeler de temps à autre de la gravité de la situation", a-t-il rappelé.

(Propos recueillis en conférence de presse)

 

 

Vos commentaires