Hamilton décroche sa première victoire avec Mercedes, Grosjean trébuche

 
 

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté le Grand Prix de Hongrie, 10e manche de la saison de Formule 1, dimanche sur le Hungaroring, devant le Finlandais Kimi Räikkönen (Lotus-Renault) et l'Allemand Sebastian Vettel (Red Bull-Renault).

Parti en pole position, Hamilton a fait une course parfaite, de bout en bout, interrompue par trois arrêts pour changer de pneus, alors que Räikkönen a réussi à aller au bout en ne faisant que deux arrêts, et a résisté de belle manière dans les derniers tours aux attaques de Vettel. "La course va être très dure, nous ne pourrons pas gagner car nous usons trop nos pneus", avait dit et répété le Britannique samedi, afin de cacher son jeu.

Premiers lauriers avec Mercedes

C'est la 22e victoire de Hamilton en F1, mais la première chez Mercedes du champion du monde 2008, qui avait débuté sa carrière chez McLaren. Il ouvre donc son palmarès chez Mercedes, alors que son coéquipier Nico Rosberg a déjà gagné deux fois cette saison. Le Britannique égale aussi Michael Schumacher, le septuple champion du monde allemand, qui avait lui aussi réussi à gagner quatre fois en Hongrie.

Grosjean craque encore

Romain Grosjean, un temps candidat à la victoire, a craqué en dépassant Button qu'il a tassé sur le bas côté de la piste. Quelques boucles plus tard, le Français a passé Massa en mettant ses quatre roues en dehors de la limite de la piste, ce qui lui a valu une pénalité qui lui a retiré toute chance de victoire.

Alonso fait la mauvaise affaire

Vettel reste en tête du championnat du monde mais Räikkönen prend la 2e place provisoire, pour un petit point, à Fernando Alonso (Ferrari), qui n'a pu terminer que 5e, derrière Mark Webber (Red Bull) et devant Romain Grosjean (Lotus).
 




 

Vos commentaires