Accueil Sport Tous les Sports F1

Jet de bananes, insultes racistes, agressions: Lewis Hamilton révèle avoir vécu un enfer à l'école

Lewis Hamilton continue son combat contre les discriminations raciales. Le pilote Mercedes était récemment invité dans un podcast, appelé On Purpose, dans lequel il est revenu sur ses expériences personnelles. Il y révéle avoir vécu des années particulièrement difficiles pendant sa scolarité.

Selon lui, les premiers incidents racistes ont eu lieu à l'école. "C'était le moment le plus traumatisant de ma vie", a même lancé le septuple champion du monde de F1. "Le harcèlement a commencé à 6 ans. Dans cette école, nous étions 3 enfants de couleur. Des enfants plus grands, plus forts, m'ont constamment jeté des choses dessus. Cela arrivait très souvent", a-t-il poursuivi.

Et les faits relatés sont extrêmement graves. "Il y avait constamment des choses qui nous étaient envoyées. J'ai reçu des bananes, on m'a insulté, frappé, ils le faisaient en détente. On me traitait aussi de métis, en ne sachant pas vraiment d'où je venais. C'était très difficile", raconte le Britannique, qui a toujours voulu cacher ces incidents à ses proches. "Je ne me sentais pas de rentrer à la maison et dire à mon père qu'on m'avait harcelé ou frappé. Je ne voulais pas lui faire croire que je n'avais pas cette force", a-t-il poursuivi.

Aujourd'hui, les choses se sont améliorées pour lui, mais sa lutte pour une plus grande mixité dans le sport auto reste au centre de ses préoccupations. 

À la une

Sélectionné pour vous