En ce moment
 

La femme de Michael Schumacher accusée de cacher la vérité sur l'état de santé de son mari: "Elle a probablement peur"

La femme de Schumacher accusée de cacher la vérité sur l'état de santé de son mari:
©Belga
Schumacher

Alors que Michael Schumacher poursuit sa revalidation à son domicile après son grave accident de ski en décembre 2013, Willi Weber, l'ancien manager du septuple champion du monde de F1 accuse à nouveau l'épouse du pilote de ne pas dévoiler suffisamment d'informations sur l'état de santé de l'Allemand.

Victime d'un grave accident de ski en décembre 2013, Michael Schumacher poursuit sa revalidation à son domicile en Suisse, après un passage au Centre hospitalier universitaire vaudois de Lausanne (CHUV) et, récemment, à l’Hôpital Georges-Pompidou de Paris.

Aujourd'hui, Willi Weber, l’ancien manager du septuple champion du monde de F1 accuse à nouveau son épouse Corinna de ne pas dévoiler suffisamment d'informations sur l'état de santé du champion allemand.

La femme de Michael Schumacher ne souhaiterait pas que certains de ses proches lui rendent visite, selon quelques amis du pilote allemand. "Seules quelques personnes sont autorisées à rendre visite à Schumacher. Sa femme Corinna décide qui est autorisé à le voir", racontait en juillet dernier Luca Badoer, un ancien collègue du champion du monde de Formule 1.

Elle a probablement peur que je vois à quel point il va mal

Dans un entretien accordé au Kölner Express, Willi Weber revient donc sur cette situation qu'il ne trouve pas "normale". "Je sais que Michael (Schumacher) a été durement touché, mais malheureusement je ne connais pas les progrès qu’il a réalisés en rééducation", a-t-il déclaré.

L’homme d’affaires allemand aimerait vraiment pouvoir rendre visite à Michael Schumacher. "J’aimerais savoir comment il se porte et lui serrer la main ou lui caresser le visage. Mais malheureusement, cela est rejeté par Corinna. Elle a probablement peur que je vois directement à quel point il va mal et que je le dise au monde extérieur.” Il se montre par ailleurs optimiste sur l'avenir de la légende de la F1. "Je sais qu’il est un combattant. S’il y a une chance, il la prendra. Cela ne peut pas être la fin. Je prie pour lui et je suis convaincu que nous le reverrons", a-t-il conclu.

 

Vos commentaires