Rétrospective 2020: Grosjean voit "la mort de trop près"

Rétrospective 2020: Grosjean voit
Le Français Romain Grosjean après son accident lors du départ du Grand Prix de Bahrein le 29 novembre 2020 à SakhirHAMAD I MOHAMMED
 
F1
 

Vingt-huit secondes qui lui ont paru trois fois plus longues: c'est le temps qu'il a fallu à Romain Grosjean pour s'extirper de sa F1 en flammes après son effroyable accident au départ du Grand Prix de Bahreïn le 29 novembre.

"Je n'ai pas vu la mort de près, j'ai vu la mort de trop près. Tu ne peux pas vivre ça et être le même homme" après, confiait trois jours plus tard à l'AFP le miraculé, les deux mains brûlées, une entorse à la cheville gauche et des contusions du même côté du corps.

Le pilote français a été contraint au forfait pour les deux dernières courses de la saison et termine malheureusement ainsi sa carrière en F1, riche de dix podiums en 179 Grands Prix sur dix saisons (2009 avec Renault, 2012-2015 avec Lotus et 2016-2020 avec Haas).

Il promet toutefois de "travailler sur le futur pour retrouver le plaisir de gagner des courses le plus vite possible".

 




 

Vos commentaires