David Goffin : "Il est clair que je dois essayer de me libérer"

David Goffin :
(c) belga
 
 

David Goffin (ATP 15) a donné, lundi soir à Montpellier, sa première conférence de presse depuis son élimination au premier tour de l'Open d'Australie. Le Liégeois, 30 ans, espère se relancer cette semaine à l'Open Sud de France, tournoi ATP 250 indoor, après une tournée australienne très décevante où il n'a pas gagné le moindre match et été battu par deux joueurs classés au-delà du Top 100 mondial.

"Il est clair que je dois essayer de me libérer", a-t-il confié après sa défaite en double avec son ami français Lucas Pouille 7-6 (8/6), 3-6 et 10/8 contre le Suédois Andre Goransson et le Néerlandais David Pel. "Je suis en recherche de confiance et de matches. Ces moments-là ne sont pas évidents. J'essaie de retrouver le rythme. Et il est clair qu'un match que j'avais en mains en Australie (NdlR : il a eu quatre balles de match contre l'Australien Alexei Popyrin à Melbourne) m'a donné une piqûre de rappel, me signalant que cela ne coulerait pas source. Il faut que je continue, que je reste positif, car mon tennis n'est pas loin. Et si ce n'est pas cette semaine, ce sera la semaine d'après."

Tête de série N.2 du tableau, derrière l'Espagnol Roberto Bautista Agut (ATP 13), David Goffin est exempté du premier tour en simple. Il rencontrera le gagnant du match franco-français entre Benjamin Bonzi (ATP 125), 24 ans, et Lucas Pouille (ATP 79), 26 ans. "Je vais évidemment suivre cette rencontre", a-t-il expliqué. "Lucas, je le connais très bien. Je serai sur place, j'aurai donc l'occasion de voir comment les choses se déroulent et les joueurs se sentent. Je suis souvent en contact avec Lucas. Je sais que cela fait un moment qu'il n'a plus disputé de match, qu'il fait son retour et qu'il est en recherche de sensations. Je connais un peu moins Benjamin Bonzi. Ce sera donc l'occasion de le découvrir."




 

Vos commentaires