En ce moment
 

La "Queen" est éternelle: Serena Williams, 40 ans, rejoue et gagne à Eastbourne

La "Queen" est éternelle: Serena Williams, 40 ans, rejoue et gagne à Eastbourne
L'Américaine Serena Williams et sa partenaire de double la Tunisienne Ons Jabeur à Eastbourne, Angleterre, le 21 juin 2022Glyn KIRK
 
 

Serena Williams a fait son retour à la compétition, en double, près d'un an après son abandon à cause d'une blessure à une jambe à Wimbledon, mardi au tournoi sur gazon d'Eastbourne, où elle s'est qualifiée pour le deuxième tour. Elle n'avait plus joué depuis Wimbledon 2021.

"Oh mon Dieu, c'était tellement amusant de jouer avec Ons, et c'était super !", a déclaré l'Américaine, âgée de 40 ans, dans un grand sourire, après l'avoir emporté aux côtés de la Tunisienne Ons Jabeur (N.3 mondiale) face à la Tchèque Marie Bouzkova et à l'Espagnole Sara Sorribes 2-6, 6-3, 13/11.

Retombée au 1204e rang à la WTA, la joueuse aux 23 titres en simple en Grand Chelem avait annoncé son retour sur les réseaux sociaux la semaine dernière.

Le double à Eastbourne doit lui permettre de reprendre un peu de rythme avant de s'aligner en simple la semaine prochaine à Wimbledon, où elle a été sacrée sept fois, grâce à une wild card.

"Est-ce que j'ai douté de pouvoir revenir? Oui bien sûr. Je ne serais pas honnête si je disais que je n'y pensais pas. Et maintenant je me sens physiquement très bien", a reconnu l'Américaine après le match.

Williams n'a pas voulu dire combien de temps elle se voyait encore jouer, elle qui court encore après le record des 24 titres en Grand Chelem de Margaret Court: "je prends les choses jour après jour. J'ai pris mon temps après ma blessure aux ischio-jambiers, alors je ne vais pas prendre des tas de décisions maintenant".

"Au début, j'ai passé beaucoup de temps sans m'entraîner et après ne pas avoir pu jouer à New York j'étais en manque de travail. J'adore le tennis et j'adore jouer, sinon je ne serais pas ici, mais j'adore aussi ce que je fais en dehors du court", a-t-elle ajouté.

Après un premier set rapidement perdu, Williams et Jabeur ont "essayé de s'accrocher". "J'ai fini par retrouver un peu la flamme et j'en avais besoin. Mais elles ont joué tellement bien lors du premier set!", s'est exclamée l'Américaine, visiblement soulagée.

En quart de finale, elles affronteront la paire constituée de la Japonaise Shuko Aoyama, 10e mondiale en double, et de la Taïwanaise Ho-Ching Chan, 49e.


 

Vos commentaires