En ce moment
 

Exceptionnel: An-Sophie Mestach n°1 mondiale juniores lundi

 
 

An-Sophie Mestach a réussi le doublé chez les juniores à l'Open d'Australie, un titre en double vendredi suivi d'un titre en simple samedi à Melbourne. Un exploit que seule avait réussi Nancy Feber en 1993 s'imposant en simple et en double juniores à Wimbledon. Cela faisait aussi 8 ans que la Belgique n'avait plus décroché la timbale chez les juniores avec les succès de Kirsten Flipkens à l'US Open et à Wimbledon, c'était en 2003. An-Sophie Mestach devrait devenir n°1 mondiale juniores dès lundi, selon son père et manager.

An-Sophie Mestach fait également mieux que ... son entraîneur, Ann Devries, victorieuse en double aux Antipodes en 1997. "Surprise par la victoire d'An-Sophie ? Je sais ce qu'elle peut faire à l'entraînement", a confié Ann Devries samedi. "Je vois ce qu'elle est capable de faire, mais de là à le reproduire en compétition et en Grand Chelem, il y a une marge."

Dans le top 500 à la WTA, An-Sophie Mestach, 16 ans, dispose d'une grosse marge de progression selon son coach. "Son point fort est certainement qu'elle possède un jeu varié", reprend Ann Devries. "Son service et son coup droit sont très bien, mais comme tout jeune de son âge, elle peut encore s'améliorer dans tous les aspects, mais elle a déjà un jeu assez complet. Mentalement, elle est très bien, elle travaille beaucoup et dur à l'entraînement.

"L'objectif de la Gantoise, qui pourrait devenir numéro 1 mondiale chez les juniores, est de rejoindre à court terme le top 100 mondial chez les seniores. Kirsten Flipkens fut jusqu'ici la seule Belge numéro 1 mondiale chez les juniores. Plus pour longtemps, "elle devrait en effet être numéro 1 mondiale lundi", a confié son père et manager, Johan Mestach, qui attend le retour de sa fille lundi en Belgique. "C'est le couronnement de tout un travail. An-Sophie va se concentrer sur les Grand Chelems en juniors et sur les tournois ITF. Elle va terminer son cycle d'études en juin pour être totalement pro ensuite."


 




 

Vos commentaires