En ce moment
 

Goffin pas optimiste avant son match contre le numéro 1 mondial: "Il y a encore trop de hauts et de bas pour le moment"

 
 

Éliminé au deuxième tour des qualifications du tournoi ATP 500 de Nur-Sultan, joué sur surface dure et doté de 1.900.000 dollars, David Goffin s'est vu offrir une seconde chance en étant repêché comme 'lucky loser'. Le N.1 belge, 66e mondial, aura cependant fort à faire au premier tour face à l'Espagnol Carlos Alcaraz, N.1 mondial. "Je vais essayer de le bousculer au maximum", a confié Goffin à l'Agence BELGA lundi.

Après avoir battu le Kazakh Denis Yevseyev au premier tour des qualifications, où il était la première tête de série, Goffin a ensuite chuté face à l'Italien Luca Nardi avant d'être repêché dans le tableau final. 

"Les sensations ne sont pas incroyables pour le moment mais je m'accroche à l'entraînement pour me sentir bien", a assuré Goffin. "Il y a encore trop de hauts et de bas pour le moment. J'ai eu de bons passages dans le dernier match que j'aurais pu gagner avec de meilleures conclusions. Ce n'était pas évident de perdre ce match mais je reçois une nouvelle chance."

Au premier tour, le natif de Rocourt n'a pas été épargné et affrontera l'Espagnol Carlos Alcaraz, 19 ans et fraîchement N.1 mondial après sa victoire à l'US Open début septembre. "Je n'aurai rien à perdre. Alcaraz vient de gagner son premier tournoi du Grand Chelem et il doit aussi se relancer sur le circuit. Il doit aussi avoir beaucoup de confiance et c'est bien que j'ai pu jouer deux matches avant. Je vais essayer d'imposer mon jeu et le bousculer au maximum pour gagner ce match", a conclu Goffin.


 

Vos commentaires