En ce moment
 

Kirsten Flipkens gagne le 3e point contre Zarina Diyas et la Belgique se qualifie

Kirsten Flipkens gagne le 3e point contre Zarina Diyas et la Belgique se qualifie

(Belga) La Belgique s'est qualifiée samedi après-midi pour la phase finale de la nouvelle formule de la Fed Cup de tennis. Elle est assurée de battre le Kazakhstan. Nos représentantes mènent 3 victoires à 1 avant le match de double, désormais sans enjeu, qui conclut ce duel disputé en salle sur surface dure à Courtrai. Kirsten Flipkens (WTA 81), finalement préférée à Ysaline Bonaventure (WTA 115) par le capitaine Johan Van Herck, a remporté le 4e simple de la rencontre de qualification du groupe mondial. La Campinoise a pris le meilleur sur Zarina Diyas (WTA 63) 6-3 et 6-4 en 1h15 de jeu et offert à la Belgique le troisième point synonyme de qualification.

Face à une adversaire qui l'avait battue dans leur seul duel précédent, qui remontait à 2014 (seizièmes de finale à Strasbourg 6-2, 6-7 (3/7), 6-3), Flipkens s'est montrée d'emblée entreprenante, n'hésitant pas à terminer ses points au filet. Elle en fut récompensée en réalisant le break pour mener 4-2 et conclure la manche 6-3 après 29 minutes. Dans la deuxième manche, chaque joueuse assura son service sans gros problème. Elles ne concédèrent aucune balle de break avant le 10e jeu, moment que choisit Flipkens pour surgir mener 15-40 et conclure sur sa première balle de match 6-4. Vendredi soir après la première journée, la Belgique, 10e nation mondiale, et le Kazakhstan, 17e au classement ITF, étaient à égalité, une victoire partout. Elise Mertens (WTA 19) avait donné le premier point à la Belgique grâce à sa victoire aux dépens de Zarina Diyas 1-6, 6-2 et 6-1. Puis, malgré trois balles de match consécutives au 2e set, Ysaline Bonaventure avait cédé en trois manches 3-6, 7-6 (7/2) et 6-2 devant Yulia Putintseva. Samedi, Elise Mertens avait replacé la Belgique en tête après son succès 6-1 et 7-6 (7/1) face à Yulia Putintseva (WTA 34) dans le premier match de la journée. Le Belgique jouera la phase finale de la Fed Cup qui réunira 12 nations du 14 au 19 avril sur terre battue à Budapest, en Hongrie. La France, tenante du titre, l'Australie, finaliste de la dernière édition, la Hongrie, pays organisateur, et la République tchèque, invitée, étaient déjà assurées de disputer la phase finale. Les huit autres équipes seront connues à l'issue du tour de qualification joué ce week-end. . (Belga)

Vos commentaires