Malgré une vague de coronavirus dans son tournoi, Novak Djokovic REFUSE d'être testé avant de rentrer chez lui

Malgré une vague de coronavirus dans son tournoi, Novak Djokovic REFUSE d'être testé avant de rentrer chez lui
 
 

Novak Djokovic, organisateur de l'Adria Tour, est sous pression. Le Serbe, numéro un mondial, doit composer avec une vague de coronavirus, qui a déjà infecté plusieurs joueurs et un membre de son staff. Pour autant, le joueur a refusé d'être testé avant son départ vers la Serbie.

Mais que va faire Novak Djokovic ? Son tournoi, l'Adria Tour, est au coeur d'une gigantesque tempête. Cette exhibition, qui se déroule dans les Balkans, risque une annulation après la détection de cas de coronavirus. Deux chez les joueurs (Coric et Dimitrov), mais aussi plusieurs dans les staffs, y compris dans celui du numéro un mondial. 

Djokovic doit rentrer aujourd'hui en Serbie. Alors qu'il n'a pas respecté les règles de distanciation sociale, comme l'ensemble du plateau, il a été invité à être testé en Croatie, où le tournoi était présent ce weekend, afin d'envisager la suite plus sereinement. Mais selon SportKlub, le Serbe a refusé, prétextant ne pas ressentir de symptômes. Il a donc pris l'avion vers la Serbie, où il promet de subir un test de dépistage.

L'ensemble des participants ont retrouvé leur domicile. Deux joueurs sont donc déjà positifs et leurs proches sont invités à respecter une quarantaine de 14 jours. Ceux qui les ont côtoyé au moins 10 minutes doivent en faire de même. Reste à savoir si d'autres cas seront annoncés prochainement. Pour rappel, l'Adria Tour a rassemblé plusieurs milliers de fans, sans prévention sanitaire. 




 

Vos commentaires